Les syndicats déjà sur le front

©2006 20 minutes

— 

Rentrée des classes et des manifs. Plusieurs syndicats d'enseignants appellent à un rassemblement dès mercredi à 14 h devant le Vieux-Port. Dans le primaire, les syndicats estiment à « plusieurs centaines » le nombre de postes nécessaires aux Bouches-du-Rhône. « Il n'y a eu que 300 instituteurs recrutés cette année, contre 400 départs à la retraite, explique Sylvain Gautier, secrétaire départemental du Snuipp. Certes, c'est pire dans d'autres départements, mais c'est tout de même largement insuffisant. » Autre inquiétude : l'absence de carte scolaire globale pour les écoles marseillaises : « Tant que la carte reste limitée aux 1er, 2e et 3e arrondissements, cela permet des “évasions” d'un secteur à l'autre. » En revanche, le problème des locaux semble s'améliorer : « Il n'y a plus que neuf classes qui ne peuvent ouvrir à Marseille faute de local », note le Snuipp.

F. L.