Des légionnaires du Vaucluse établissent un pont avec le Liban

©2006 20 minutes

— 

Deux cents hommes du 2e régiment étranger de génie, basé à Saint-Christol (Vaucluse), se sont envolés dimanche de la base aérienne d'Istres pour le Liban, a-t-on appris auprès de l'état-major des armées. Sur place, ils auront pour mission de monter des ponts provisoires. Le régiment ne fait pas partie des forces françaises intégrées à la Force internationale au Liban (Finul). Il intervient dans le cadre d'une entente bilatérale de coopération pour la reconstruction entre le Liban et la France.

Quinze ponts démontables sont ainsi partis la semaine dernière par la mer depuis Toulon sur un navire civil. Très utilisées pendant la Seconde Guerre mondiale, ces constructions métalliques, stockées en Seine-et-Marne, mesurent de 30 à 40 m de long et pèsent 30 tonnes chacun. Elles peuvent être montées manuellement par des équipes de 10 à 15 personnes, en une semaine, sans engin de levage lourd, et peuvent supporter des convois de 35 tonnes.