L'hommage rendu à Serge Daney par le Festival d'automne

— 

Vingt après sa mort, à l'âge seulement de 48 ans, son nom reste comme l'une des grandes références du discours critique sur le cinéma, la télévision et également la vie politique. Serge Daney est au cœur de la seconde édition du Festival d'automne organisé par « dfilms », qui se tient du 28 novembre au 17 décembre à Marseille. On pourra y revoir les films choisis par Serge Daney lui-même, lors d'une carte blanche offerte en 1991 par Philippe Bérard, alors programmateur cinéma à la Maison méditerranéenne de l'image.
De La Nuit du Chasseur, que l'on retrouve sur sa liste de cinéphile, il écrit : « Point n'est besoin de croire au Bien et au Mal pour tomber sous le coup ». Et aussi : « Parfois, quand je sens que l'Amérique me déprime, je me dis qu'elle restera le seul pays où le rendez-vous entre Laughton, Agee, Mitchum, Gish et quelques autres était possible. » Les Variétés et l'Alhambra accueillent la plupart des projections. Des séances suivies de rencontres et de débats ont aussi lieu au centre international de poésie, à la boutique Agnès b de Marseille ainsi qu'à l'Alcazar. Le 7 décembre, une table ronde réunira par exemple Serge Toubiana et Patrice Rollet, l'éditeur chez POL des écrits de Serge Daney.C.D.