L'atmosphère des bambins scrutée de près

— 

L'observatoire régional de la qualité de l'air, Air Paca, vient de lever le voile sur les résultats d'une étude menée dans 23 crèches et écoles de la région. Sur l'échantillon testé, « il n'y pas de quoi alerter les parents, rassure d'emblée Pierre-Charles Maria, le vice-président de l'organisme. Mais sans doute, quelques éléments à surveiller de près et d'autres à changer. » Le rapport révèle ainsi dans l'air de deux établissements des taux plus élevés de formaldéhyde, un composé organique volatile présent notamment dans les plaques de bois aggloméré ou les vernis provoquant des irritations des voies respiratoires. Le benzène, également testé, a aussi été détecté en quantité supérieure au seuil d'information dans un des 23 établissements. « Le problème relève souvent de la ventilation. Elle n'est pas optimisée ou absente », indique Pierre-Charles Maria. Pas de quoi rassurer certains parents.F . B