Deux nouvelles expulsions en vue

— 

Les décisions de justice se suivent et se ressemblent. La semaine dernière, le tribunal d'Aix a ordonné l'expulsion de plusieurs dizaines de familles de Roms occupant un terrain dans la commune de Velaux. Mercredi, le tribunal de Marseille a ordonné, à son tour, le démantèlement de deux camps de Roms dans la cité phocéenne. Le premier se trouve sur les trottoirs du quartier de la Madrague-Ville (15e). Le second est à proximité du boulevard de Plombières (14e). « Ces décisions de justice ne nous surprennent pas, indique Jean-Paul Kopp, de l'association Rencontres Tziganes. On aimerait savoir maintenant si la préfecture va proposer quelque chose pour les reloger. Dans les jours qui viennent, ces familles vont êtres certainement expulsés. Mais si elles ne savent pas où aller, elles iront s'installer sur le trottoir d'en face. » Début septembre, deux campements de Roms ont été démantelés à Château-Gombert (13e). Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls était en Roumanie mercredi pour tenter de traiter à « la source » la question des Roms.M.PE