travelzoo_logoÇa y est, les premiers résultats intermédiaires de la saison estivale 2015 (1er mai-31 août) sont tombés ! Présentés le 29 septembre dernier par le Syndicat des entreprises du tour-operating (Seto) c’est sans surprise que l’on apprend que la Grèce, l’Espagne et l’Italie se partagent les trois premières places du podium.

La Grèce a totalement explosé les compteurs ! Celle qui a enchaîné crises politiques et économiques ces derniers mois, a su déployer son charme à de nombreux touristes. Selon le Seto, 178 106 voyages à forfait (vol + hôtel), ont été vendus à destination des îles grecques (Crète, Rhodes, Corfou, Cyclades…) entre mai et août, soit une hausse de 5 % par rapport à l'été 2014, tandis ce que la Grèce continentale a attiré 105 602 voyageurs français, soit 21 % de plus qu'en 2014.

Le Portugal très plébiscité

A quoi doit-elle ce succès ? A la faiblesse de son économie ? Au désir de soutien citoyen de ses voisins européens ? A son offre touristique étendue ? A l’éternel pouvoir d’attraction de ses paysages et vestiges architecturaux ? Certainement. Mais cette année, la Grèce et ses îles ont aussi bénéficié d’une partie de la clientèle, habituellement tournée pour leurs vacances vers la Tunisie, le Maroc ou la Turquie mais aussi de très bons tarifs de dernière minute. Chez Travelzoo nous avons été particulièrement surpris de voir autant de prix serrés en plein été sur les séjours packagés mais aussi les hôtels secs !

Autres constats positifs : l’Espagne, et en Lisbonneparticulier ses îles (Baléares et Canaries), maintient brillamment le cap du succès, et l’Italie tient fièrement son rôle de séductrice. L’outsider, c’est le Portugal qui engrange la plus forte croissance de l'été, devançant même les Canaries. Et cap au nord maintenant, car les pays du sud de l’Europe ne sont pas les seuls à faire recette. L’Islande crée la surprise en affichant une belle croissance.

Le Maroc, la Turquie, la Tunisie et les USA en baisse

Des gagnants, il y en a donc beaucoup, sur les principales destinations moyen-courriers citées ci-dessus. Mais partons plus loin, outre-Atlantique pour célébrer la réussite de Cuba, qui depuis son rapprochement avec les Etats-Unis et la réouverture d’ambassades ne manquent pas d’attirer les voyageurs. Un véritable boom touristique ! Avec des américains bien-sûr, beaucoup plus nombreux, mais aussi des français et autres européens qui s’y sont précipitées, apparemment inquiets, de voir le pays se transformer et perdre de son authenticité dans les années à venir. Le résultat : des hôtels qui affichent complets dans tout le pays.

La République dominicaine quant à elle n’a perdu aucune de ses belles couleurs, contrairement aux Antilles françaises et à l’Ile Maurice qui font plutôt pâle figure.

Des petits « flops » si l’on peut dire comparés aux déboires de la Tunisie qui essuie les répercussions des derniers attentats de Sousse en juin. Elle entraîne la Turquie et le Maroc dans sa chute, reculant respectivement de 36% et 30% selon l’Echo-touristique. Finalement, et dans une moindre mesure, les Etats-Unis ressortent pénalisés avec la hausse du dollar.

>> Offre partenaire: l'Hotel Château Cléry à -45%