travelzoo_logoL’antagonisme du monde d’aujourd’hui : d’un côté, des avancées technologiques qui nous dominent et de l’autre un semblant de prise de conscience environnementale avec des envies ponctuelles (ou définitives pour certains) de se mettre au vert et d’abandonner tout élément perturbateur. Adieu les mauvaises ondes, dans tous les sens du terme.

Le voyage peut être considéré comme une échappatoire loin de ce monde version 2.0. Pour les plus écolos, on oublie donc les milliers de kilomètres à parcourir en avion (merci les émissions de C02). On ne part pas loin. Pour les plus aguerris, on change d’hémisphère, on saute des parallèles, on balaye les longitudes. On couple écologie et Wi-Fi.

Pour vous aider dans la quête de votre idéal, nous avons dégoté pour vous quelques hôtels écolos et connectés ou écolos… tout court. Car les hôtels eux aussi, s’engagent pour la planète sans perdre de vue pour certains, l’hyper connectivité du monde d’aujourd’hui.

Connexion établie

Au Havre, le Nomad Hotel a ouvert ses portes le 6 juillet dernier. Ici, rien ne se gaspille. Garder vos serviettes de toilettes plusieurs jours vous fera économiser 2 €, vous passer du ménage, 7 €.  A vous de jouer les éco-responsables et d’alléger la facture en choisissant d’économiser l’eau ou de faire sans climatisation. Des codes hôteliers bousculés, une politique environnementale élargie aux choix des matériaux, à la récupération des eaux usées, et une hyper connectivité sans faille avec une connexion Wi-Fi disponible dans tout l’hôtel, des ports USB intégrés aux murs, un centre d’affaires accessible à tous, avec des ordinateurs et une imprimante en libre-service et des tablettes tactiles pour piloter les équipements de la chambre.
Futuriste et écolo, le Hi-Matic, un hôtel parisien, installé dans le 11ème arrondissement de la capitale. Doux défenseur et servant du développement durable, il reçut par ailleurs le Trophée du tourisme responsable en 2012.

hotel_ruby_sofie
Le concept du Ruby Sofie Hotel Vienna opère en un clin d’œil. Un design rétro-écolo prometteur, du style et du Hi-Tech « en veux-tu, en voilà » surprenant, avec un check-in sur écran à l’accueil, une tablette mise à votre disposition dans la chambre, une enceinte Marshall pour de beaux moments musicaux, et même des guitares mises à votre disposition. Le guide de la ville de Vienne en version digitale, du bio, du bon et des vélos disponibles pour vous gratuitement !

Échec de la connexion

Le bruit de l’eau… Vous l’entendez ? Dans cette maison d’hôtes japonisante très exclusive, en bordure de la réserve naturelle de la baie de somme, le temps, qu’y s’apprécie à sa juste valeur, est définitivement trop court. En choisissant le Dôjô d’Été comme lieu de « retraite », vous pénétrez dans un pavillon en chêne massif aux cloisons de papier. Eau de puit, sauna chauffé au feu de bois et toilettes sèches

Les Cabanes des Grands lacs. L’idée : des cabanes perchées, conçues sans eau ni électricité et des cabanes flottantes. La philosophie : le respect de l’environnement, l’utilisation de produits écologiques pour l’entretien, le tri sélectif des déchets, des produits du terroir et des toilettes sèches. Petit plus : six salles de bains spacieuses équipées de produits de bain biologiques sont disponibles depuis l’automne 2013. N’oubliez pas votre serviette de toilette. Autre conseil pratique : venez votre portable
chargé !

yourte

Finalement, place à l’harmonie et à la méditation à l’Hôtel Eremito del Alma en Italie. Une bâtisse de pierre brute construite sur le modèle des monastères franciscains où se balader le bras en l’air en espérant capter du réseau est totalement peine perdue. Ici, pas de téléphone, pas de télévision ni de connexion Wi-Fi, mais des séances de yoga, des programmes Détox, des sorties à cheval, des balades en forêt, des chants grégoriens et de la peinture d’icônes. On se recentre sur soi, on dîne végétarien et en silence. On réapprend à prendre son temps.

>> Offre partenaire: pour vous aider à choisir