Article mis à jour le 26 juin 2018

Ça y est, c’est enfin l’été. Tous vos amis postent de belles photos de la mer sur Instagram. Frustré d’être toujours en ville, vous avez pris vos billets pour le bassin d’Arcachon (Gironde). Comme dans «Les Petits mouchoirs» de Guillaume Canet, vous avez voulu connaître la dolce vita à la gasconne.

Attention! Il y a quand même deux ou trois choses à savoir pour ne pas avoir l’air d’un touriste encore tout blanc, qui met ses espadrilles neuves pour la première fois. «20 Minutes» a posé toutes les questions un peu honteuses à votre place.

Ça veut dire quoi «tchanqué»?

Arrivé au Cap Ferret, l’envie vous prend de parcourir le bassin d’Arcachon. Vous voilà à bord d’une pinasse, un petit bateau typique du littoral gascon, qui vous mènera aux cabanes tchanquées, deux petites habitations sur pilotis, situées sur l'île aux Oiseaux.

Ces deux maisons sur pilotis s'appellent des "cabanes tchanquées". C. LUDWIG/20MINUTES

Ces deux maisons sur pilotis s'appellent des "cabanes tchanquées". C. Ludwig/20 Minutes

«Tchanqué est un mot du patois local, qui signifie échasses. Ces deux maisons, construites en 1880, ont été bâties en hauteur pour pouvoir, à l’origine, surveiller les parcs à huître», explique David Dutrey, marin pêcheur et skippeur de pinasse. L’une d’entre elles appartient à l’Etat et l’autre est une propriété privée. N’essayez donc pas de monter pour y faire un tour.

Il y a vraiment des oiseaux sur l’île aux Oiseaux?

Le bateau vous mènera donc aux abords de l’île aux Oiseaux, située au centre du bassin d’Arcachon. Un joli nom pour un lopin de terre que Pascal Obispo décrivait comme le «refuge de ses amours englouties». Mais sur cette île, il y a aussi beaucoup d’oiseaux. «Elle est située au cœur d’une zone migratoire. On recense une centaine d’espèces», précise David Dutrey. Pour les observer, rien de mieux que la marée basse, quand ils viennent chercher des vers dans la vase.

C’est quoi tous ces morceaux de bois dans l’eau?

La balade se termine et la pinasse approche déjà du port, en contournant soigneusement des petits ensembles de bâtons de bois plantés dans la mer. En ligne, en carré ou même sans disposition spéciale, ils indiquent en fait l’endroit où se trouvent les parcs à huîtres.

Ces bâtons font une jolie déco sur vos photos Instagram mais ils servent surtout à produire des huîtres. C. LUDWIG/20MINUTES

Ces bâtons font une jolie déco sur vos photos Instagram, mais ils servent surtout à produire des huîtres. C. Ludwig/20 Minutes

«Ces troncs en acacia s’appellent des pignottes. Quand elles sont alignées, elles indiquent un passage. Elles peuvent aussi entourer un parc. Il faut avoir l’œil! Moi au début, je n’y comprenais rien.» Les explications de Khalid, gérant de la cabane ostréicole Chez Hortense à Lège-Cap-Ferret, ont de quoi nous décomplexer.

Comment suis-je censé manger une huître?

L’air marin, ça creuse. Une fois le pied remis à terre, direction les cabanes ostréicoles. Ces petites maisons en bord de mer proposent des huîtres à déguster les pieds dans le sable. Les novices feront mieux de choisir des huîtres petites, de catégorie 3 ou 4. Avec ça, un bordeaux blanc sec vif et fruité* ou un blanc de l'entre-deux-mers sera parfait.

>>> Retrouvez l’ensemble des articles de notre dossier consacré aux vins de Bordeaux

Pour les manger sans perdre votre dignité, suivez bien les conseils d’Olivier, écailler à la cabane ostréicole Chez Hortense et deux fois vainqueur du championnat d’Aquitaine des écaillers. «On commence par détacher l’huître de sa coquille avec la petite fourchette ronde disposée sur la table. Attention à bien détacher aussi le pied, car c’est lui qui donne un petit goût sucré de noisette à l’huître. Surtout, on n’avale pas directement, il faut mâcher pour profiter pleinement du produit.» Si vraiment le goût ne convient pas, des crevettes et des bulots figurent également à la carte.

*A consommer avec modération.