Article mis à jour le 25 juin 2018

Qui ne s’est jamais senti honteux au restaurant au moment de choisir un vin, ne sachant pas quand ni comment remuer, ni même comment tenir le verre correctement? Pour éviter de hocher timidement la tête en direction du serveur sans savoir si vous aimez vraiment ce que vous venez de goûter, voici un petit tutoriel Snapchat. Il résume les différentes étapes pour déguster un vin (avec modération, toujours) dans les règles de l’art. Promis, rien de pompeux, juste les basiques qui permettent de comprendre ce que vous buvez.

Sans vous faire de spoilers, voici trois essentiels à retenir:

Si  vous avez le réflexe de remuer votre verre et sentir le vin avant de le goûter, c’est déjà bien. «Mais pour une expérience plus complète dans les règles de l’art, mieux vaut d’abord chercher quelles odeurs on trouve dans le vin. Ensuite seulement, on le fait tourner dans le verre, ce qui va libérer de nouveaux arômes. On pourra alors sentir une deuxième fois», explique Nathalie Lassegues, guide conférencière.

>>> Retrouvez l'intégralité de notre dossier sur le vignoble bordelais

Pas toujours évident de savoir quoi chercher, une fois le nez dans le verre. Avec les blancs, l’imagination peut se diriger vers les fruits à chair blanche ou les fleurs, comme l’abricot, la pêche, l’ananas, la fleur d’oranger ou fleur de sureau. Les fruits rouges s’associent plutôt au vin rouge. Pour les fleurs, il y a la violette ou la rose mais aussi d’autres senteurs comme le grillé.

Enfin, le goût du vin n’a pas une saveur uniforme. «Il y a différents moments de dégustation. D’abord l’attaque, ce qu’on sent dès les premières secondes sur la langue, puis le milieu et la finale, le goût qui reste en bouche une fois le vin avalé», précise Nathalie Lassegues. Avec tous ces quelques éléments, il y a de quoi faire de la dégustation un moment de plaisir. Pour des explications complètes, rendez-vous sur notre Snapchat Story ci-dessous.