Blanc et rosé, vos vins d’été à l’apéritif

DéTENTE L'apéritif, moment de convivialité par excellence, connaît son apogée pendant la période estivale...

Christine Ludwig

— 

Les blancs et les rosés s'accordent avec des mets différents.
Les blancs et les rosés s'accordent avec des mets différents. — IGGYSHOOT/FLICKR

Bonne nouvelle, avec le beau temps qui arrive, les occasions de prendre l’apéritif se multiplient. Alors autant miser sur des accords mets et vins, à consommer avec modération bien sûr, qui feront de l’apéro une vraie dégustation.

L’été, avec son lot de nouvelles saveurs, fait la part belle aux légumes méditerranéens, bien mûrs et gorgés de jus. A vous les bâtonnets de concombre et les cakes à la courgette. Pour les accompagner, c’est le moment de sortir les beaux rosés qui ont attendu tout l’hiver pour être bus.

«En particulier ceux avec des arômes de fenouil ou de citron. Ils sont parfaits avec de belles tomates fraîches de Provence», raconte Jean-Luc Jamrozik, président de l’Association des sommeliers de Paris Ile-de-France. Pensez à les accompagner d’un peu de mozzarella et d’un filet d’huile d’olive.

Des bouchées et des brochettes

Les tomates cerise se déclinent aussi en brochettes, en alternance avec des dés de fromage. Comté, gruyère et fêta se prêtent parfaitement à cet exercice. Mais attention au vin qui y sera associé.

«On a souvent le réflexe de se jeter sur les vins rouges bien corsés. Mais c’est une hérésie gustative», prévient Pierre Thomas, caviste chez Les caves de Reuilly dans le 12e arrondissement de Paris. Une bouteille de blanc corsé aux notes d’agrumes fera bien mieux l’affaire qu’un rouge trop fort, qui risquerait de masquer toutes les saveurs du fromage.

N'oublions pas les produits rois de l'apéritif, comme les chips et les cacahuètes. Très salées, elles demandent un vin qui a du répondant, comme un vin blanc pétillant, dont les bulles pourront venir chatouiller un palais déjà émoustillé par les grains de sel.

Les fruits, votre meilleur allié

Si vous aimez picorer à droite et à gauche, les bouchées seront vos meilleures amies. Pensez par exemple à enrouler des dattes dans du jambon fumé pour une petite note sucré-salée. Plus audacieux et plus punchy pour le palais, fixez une tranche de chorizo surmontée d’un cube d’ananas grâce à un cure-dent.

Deux options avec des fruits au goût prononcé, avec lesquels le rosé, sucré et onctueux, s'accordera parfaitement. «Si vous utilisez des fruits à chair claire, comme l’abricot ou le raisin, un vin blanc aux arômes de litchi et de bois rose sera plus approprié», explique Jean-Luc Jamrozik.

Enfin, qui dit apéro d’été dit melon, le fruit roi de cette saison. Mais ce n’est pas parce que la couleur de sa chair se rapproche de la couleur du rosé que leur mariage sera réussi. En dés ou accompagné de jambon de parme en fines tranches, il appelle plutôt un blanc demi sec ou sec au nez boisé. Petite astuce pour toujours retomber sur vos pattes: convoquez les deux couleurs à votre table. Vous serez paré à toute éventualité.