Infographie: Les Français et le vin, une relation qui ne cesse de changer

INFOGRAPHIE Nous ne buvons plus le vin comme le faisaient nos grands-parents…

Christine Ludwig

— 

Le vin est souvent un moyen d'accompagner (avec modération) un bon repas.
Le vin est souvent un moyen d'accompagner (avec modération) un bon repas. — CIVB

Du vin de table posé sur une nappe à carreaux à la bonne bouteille ouverte pour un événement spécial, il y a tout un monde. En trente ans, le vin est passé d’un produit de consommation régulière à une boisson alcoolisée associée au plaisir de la dégustation, dans les limites de la modération. Alors qu’en 1980, 51% des français se disaient consommateurs réguliers de vin, ils n’étaient plus que 16% en 2015. A l’inverse, le nombre de consommateurs occasionnels a grimpé de 30 à 51% selon la synthèse 2015 de FranceAgrimer.

>>> A lire aussi: notre infographie sur la fabrication du rosé

Un alcool associé au plaisir

De manière générale, plus les consommateurs sont âgés et plus la consommation est fréquente. Seuls 5% des 15-34 ans disent boire du vin régulièrement. Mais leurs aînés, les seniors âgés d’au moins 65 ans sont, eux, 38% à en boire régulièrement.

>>> Retrouvez l’ensemble de nos articles sur les vins de Bordeaux

Aujourd’hui, le vin est plutôt réservé aux bons repas et aux occasions spéciales, aussi bien dans la salle à manger que dans un jardin public. Consommé avec modération, il est devenu une façon de se faire plaisir pour 66% des Français selon le baromètre Gallo 2016. Pour choisir le vin, la façon la plus répandue est le bouche à oreille (66%), encore loin devant internet. Et sur l’étiquette, le principal déclencheur d’achat reste l’appellation.

Pour comprendre toutes les nouvelles habitudes adoptées par les Français, rendez-vous ci-dessous, sur l’infographie que vous a concoctée 20Minutes.

Infog vin2 (1)
Infog vin2 (1)