7 choses que vous ne saviez pas sur les vins de Bordeaux

découverte C'est la région viticole la plus importante de France, mais le bordelais cache plusieurs secrets...

Lou Ducreux

— 

La région viticole du Bordelais est la plus étendue de France.
La région viticole du Bordelais est la plus étendue de France. — Blaye Côtes de Bordeaux/Flickr

C’est la région viticole la plus importante de France. Ses cépages et appellations sont parmi les plus connus au monde. Certaines de ses bouteilles valent très cher et des milliers de personnes travaillent dans le vin bordelais (à consommer avec modération). Ce que l'on sait c'est qu'il faut boire le vin avec modération mais pour le reste le vignoble n’a pas fini de vous surprendre.

Lidl des jeunes

Lidl a acheté en 2014 l'équivalent de 8% de la production bordelaise.
Lidl a acheté en 2014 l'équivalent de 8% de la production bordelaise. - © Durand Florence/Sipa

En 2014, une enseigne de distribution a, a elle-seule, acheté 8% de la production de vins de Bordeaux. Toutes appellations confondues, Lidl a donc commercialisé 400.000 hectolitres de breuvages bordelais. Grâce à ce volume important, l’enseigne allemande se positionne comme l’un des trois clients les plus importants des vins du bordelais. Durant toute l’année dernière, les bouteilles se sont retrouvées sur les étals de ses 10.000 magasins européens.

Le bordelais, un riche lieu

Le duc de Richelieu est devenu amoureux des vins de Bordeaux en arrivant dans la région.
Le duc de Richelieu est devenu amoureux des vins de Bordeaux en arrivant dans la région. - © gregory lejeune/Flickr

A la fin de sa carrière militaire, le Maréchal Richelieu, héritier du célèbre Cardinal, s’est retiré en Aquitaine. En 1743, il a été nommé gouverneur de Guyenne, une ancienne province du Sud-Ouest. Là, il a découvert les vins de Bordeaux, encore peu consommés à la Cour. A propos de la Mission Haut-Brion, il aurait même déclaré: «Si Dieu défendait de boire, aurait-il fait ce vin si bon?» Conquis par les breuvages bordelais, le Maréchal connut une seconde jeunesse. A tel point qu’à l’époque, les vins de Graves furent surnommés «la tisane de Richelieu».

Une région de châtelains ?

Les châteaux viticoles ne sont qu'une soixantaine dans la région bordelaise.
Les châteaux viticoles ne sont qu'une soixantaine dans la région bordelaise. - © Graeme Churchard/Flickr

Sur les milliers d’hectares qui forment le bordelais, on recense plus de 9.000 châteaux. Enfin, 9.000 châteaux viticoles. Parce qu’en réalité, la région abrite seulement une soixantaine de «véritables» bâtisses. La définition même d’un château bordelais n’a rien d’architectural. Dans les régions qui produisent du vin, un château est une exploitation viticole qui s’occupe de la vinification et de la viticulture.

Un Château fort

C'est dans les cuves du Château Lafite que la plus vieille bouteille de Bordeaux a été produite.
C'est dans les cuves du Château Lafite que la plus vieille bouteille de Bordeaux a été produite. - © SUPERSTOCK/SIPA

La bouteille la plus chère du monde est produite dans le bordelais. Le prix du Château Lafite 1787 s’affiche à près de 125.000 euros. En plus de la renommée de ce domaine et de l’âge de la bouteille, ce sont les initiales «Th. J» gravées sur son verre qui justifient cette somme. En effet, le Château Lafite 1787 appartenait au troisième président des Etats-Unis, Thomas Jefferson.

2.000 ans d’Histoire

Les plus anciennes vignes du bordelais datent du 1er siècle après JC.
Les plus anciennes vignes du bordelais datent du 1er siècle après JC. - © SERGE POUZET/SIPA

Le bordelais serait une région viticole depuis le premier siècle après Jésus-Christ. Ce sont les Bituriges vivisques, une peuplade celtique, qui ont planté la première vigne, ancêtre du cabernet d’aujourd’hui. Il parait que ce sont les notables bordelais qui auraient décidé de créer leur propre vigne à cause du prix élevé des vins en provenance de Narbonne et d’Italie

Le club des cinq

Le château Haut-Brion fait partie des cinq premiers crus dans le classement de 1855.
Le château Haut-Brion fait partie des cinq premiers crus dans le classement de 1855. - © DURAND PATRICK/SIPA

Les vins de Bordeaux jouissent depuis 1855 et l’exposition universelle d’une classification officielle. A la demande de Napoléon III, les courtiers se sont basés sur les prix de l’époque pour classer les meilleurs crus du Médoc et de Sauternes. Après deux modifications, seuls cinq chateaux sont crédités du titre de premiers crus: le Lafite Rothschild, le Latour, le Margaux, le Mouton Rothshild et le Haut-Brion.

Une histoire d’oeuf     

L'invention des cannelés serait étroitement liée à la production de vins de Bordeaux.
L'invention des cannelés serait étroitement liée à la production de vins de Bordeaux. - © Frédérique Voisin-Demery/Flickr

                                     

Même si l’origine des cannelés qui font la renommée de Bordeaux reste floue, on s’accorde pour dire que leur création est intrinsèquement liée au vin produit dans la région. C’est l’étape importante de la vinification, le collage, qui aurait encouragé la fabrication des petits gâteaux. Pendant cette période, le vin est filtré en cuve grâce à des blancs d’œufs montés en neige. A l’époque, les jaunes non utilisés étaient donnés aux Petites sœurs des pauvres, qui s’en seraient servis pour confectionner le gâteau.

>>> Retrouvez l'ensemble de nos articles sur les vins de Bordeaux