Le fromage, bon ou mauvais pour la santé?

Rédaction 20 Minutes
— 
Le fromage est aussi un aliment plaisir, emblématique de la gastronomie française.
Le fromage est aussi un aliment plaisir, emblématique de la gastronomie française. —

DÉBAT - Emblème de la gastronomie française, le fromage est souvent pointé du doigt concernant son apport calorique trop élevé. Pourtant, ses valeurs nutritionnelles sont excellentes pour la santé... et il n'est pas si gras que cela!


Logo 20minutesContrairement aux idées reçues, le fromage n'est pas si riche en matière grasse! Attention cependant à ne pas en abuser. «Il est recommandé de manger 30 g de fromage par jour (soit environ 8 g de lipides)», conseille le docteur Jean-Michel Lecerf, nutritionniste à l'Institut Pasteur de Lille.


Il invite aussi à mieux lire les étiquettes: «Les taux de matières grasses indiqués ne sont pas représentatifs du taux de calories contenues dans chaque fromage. Il faut surtout se baser sur les taux en eau. Une astuce pour se repérer: plus un fromage est mou, plus il contient de l'eau, et moins il est calorique». L'important est de varier les plaisirs fromagers, et de respecter la devise de l'Inpes (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) qui est de consommer trois produits laitiers par jour.

«Il ne faut pas oublier qu'au-delà des calories, le fromage contient de nombreuses vitamines et oligo-éléments, tels que du calcium, du zinc, du phosphore ou de la vitamine A», rappelle Grégoire Weber, diététicien nutritionniste au Cerin (Centre de recherche et d'information nutritionnelles) et membre de l'Institut Fromages & Santé.

>>> Retrouvez l’intégralité de notre dossier «Les secrets de l’alimentation»

 

Un aliment plaisir

Plusieurs études démontrent d'ailleurs que le fromage serait très bon pour la santé. L'une d'elles indique, par exemple, que le fromage est un important facteur de protection cardiovasculaire (1). Les scientifiques ont démontré que le fromage engendre des effets neutres ou bénéfiques sur le taux de cholestérol, qu'il favorise le système circulatoire sanguin et permet un meilleur contrôle de la pression artérielle.

Et ce n'est pas tout, le fromage est bénéfique pour limiter la prise de poids! C'est ce qu'explique une autre étude (2), qui a suivi 19.352 femmes âgées de 40 à 55 ans pendant neuf ans. Résultats: celles qui ont maintenu leur consommation de fromage durant l’étude risquaient moins de prendre du poids que les autres (réduction de 30% de grossir d'1 kg par an).

Bien plus qu'un bout de calories, le fromage est surtout un aliment plaisir, emblématique de la gastronomie française et du charme «made in France»! C'est ce que clame le Cercle officiel des filles à fromages Et plus si affinités (Coffe): «les fromages français ne sont pas l’ennemi de la grâce et de la séduction. Ils sont au cœur de la féminité et l’élégance française, celle que nous envient bien des femmes –et parfois même des hommes– du monde entier!»

Louise Cartier

(1) The American Journal of Clinical Nutrition, 2006.

(2) Granta Park Campus, Cambridge, 2012.