IDEES CADEAUX – Du séchoir à chaussures qui fait aussi fuir les mauvaises odeurs à la montre GPS high-tech, en passant par les écouteurs bluetooth, notre sélection de Noël devrait faire le bonheur de tous les coureurs.

Que l’on soit joggeur du dimanche ou runneur invétéré, Noël est l’occasion de faire le plein d’accessoires. Pour éviter le cadeau qui déçoit, Se Coacher a mis de côté les mauvaises affaires et rédigé une petite liste de valeurs sûres à offrir, aux autres ou à sa petite personne.

Le kit iMaze pour courir avec son iPhone

iMaze est une jeune start-up francophone dont le produit phare est une ceinture cardiaque un peu particulière. Celle-ci, en plus de compter les battements du cœur, est en mesure de donner l’intensité de l’effort. L’objet est actuellement en test chez Se Coacher. En attendant notre verdict, vous pouvez essayer sans crainte les autres accessoires iPhone (du 4 au 5S) de cette jeune marque qui ne demande qu'à percer. Pour 49€, le coureur repart équipé d’un brassard, d’une coque multi-usages, et d’une surcoque en silicone pour affronter les éléments. Le trio fonctionne parfaitement : une fois n’est pas coutume, l’iPhone ne vient pas se glisser dans le brassard. C’est la coque qui se clipse au bras, nuance. Ingénieux et rapide, le système perdrait tout son crédit s’il n’était pas aussi stable et sécurisé. Dernier plus, le dos de la coque conserve assez de place pour accueillir une carte bleue ou un pass Navigo.

45€

A lire également : les meilleures applications running

Les écouteurs Jabra Sport Wireless+ perdent le fil mais gagnent au change

Pour un coureur, on fait difficilement pire bruit que le frottement du câble des écouteurs. Jabra a choisi d’y remédier. Comment ? En coupant purement et simplement le dit fil. Place au bluetooth. Et force est de constater que les Jabra Sport Wireless+ ont beau faire l’économie du câble, ils ne se montrent pas avares sur le reste. Basses comme aigus répondent bien présents, et les écouteurs, quoi qu’un peu imposants à première vue, se font totalement oublier.

Comble du pratique, l’utilisateur peut facilement baisser ou augmenter le volume, mais aussi naviguer dans sa playlist et décrocher, en pressant les  boutons placés derrière l’oreille. Pour ne rien gâcher, l’autonomie est plutôt bonne, assurant deux à trois heures (quatre annoncées sur le papier) d’entraînement sans interruption. Durant nos tests, l’appareil s’est cependant montré un peu lent à la détente. Quand les écouteurs signalent qu’il faut les recharger, il est souvent trop tard pour faire demi tour.

Pour coller à tous les types d’oreilles, les écouteurs sont livrés avec une pochette pleine d’embouts. Ronds, incurvés, rainurés… les plastiques jaunes sont laissés là sans plus d’explication. Un guide explicatif n’aurait pas été de refus. Ceci dit, une fois qu’on a trouvé les bons embouts, on en bouge plus. Il devient difficile de s’en séparer même une fois rentré à la maison.

 99€

La montre Polar RC3 GPS, une valeur sûre pour les coureurs

Les applications running ont du bon, mais les montres spécialisées ont encore de beaux jours devant elles. La RC3 GPS de Polar en est un parfait exemple. Fréquence cardiaque, allure, dénivelé…  le coureur a au bout du poignet toutes ses données de course en temps réel. Et bien plus. Entre les fonctions « retour au point de départ » et « Training benefit », qui tire un bilan de la séance pour mieux organiser les suivantes, on prend un malin plaisir à explorer les nombreuses options offertes par l’objet.

Qu’on se le dise, la RC3 GPS tient plus du coach sportif que de l’accessoire, et cela se confirme au moment d’analyser les informations collectées. Du tracé ultra précis au planning d’entraînement, il y a de la donnée sur tout. Allergiques au quantified self, cette montre n’est pas faite pour vous. On est d’autant plus surpris que tout cela tient dans peu de place. La montre est étonnamment plate sans que l’autonomie, au demeurant excellente, n’en pâtisse.

Pour ce qui est des manques, les adeptes de fractionnés regretteront de ne pas pouvoir programmer entièrement leurs sessions. Naviguer dans les 7 tableaux de bord n’est pas particulièrement aisé non plus. On aurait aimé au moins pouvoir désactiver les moins utiles. Sinon, c’est du tout bon. Même au niveau du prix. En cherchant un peu on trouve la RC3 GPS, équipée de sa ceinture cardiaque, autour de 200€.

279€

Ca peut vous intéresser : notre comparatif des meilleures montres de running

Une paire de Stuffits pour entretenir ses chaussures

Attention à ménager les susceptibilités au moment de les offrir. Parfaites pour sécher une paire de chaussure humide, et éviter aux mauvaises odeurs de se propager, les Stuffits font le bonheur des sportifs consciencieux, qui prennent soin de leur matériel. Le fonctionnement ? Un jeu d’enfant. Glissés à la place des pieds, ces petits sacs pleins de bonnes intentions réduisent jusqu’à 8 fois le temps de séchage et laissent les chaussures comme neuves, prêtes à repartir. Contenant exclusivement de produits naturels (des copaux de bois de cèdre rouge, pour l’essentiel), les séchoirs annoncent qui plus est une durée de vie confortable d’un an. Un cadeau à renouveler d’un Noël sur l’autre, donc.

29€

La Garmin Forerunner 10, parfaite pour débuter

C’est typiquement l’accessoire qui fait exactement ce qu’on lui demande. Dans le cas de la Garmin Forerunner 10, c’est dire au coureur où il en est à tout moment. Mesurer temps, distance, calories dépensées, moyenne par circuits… voilà ce que cette montre sait faire, et bien faire. Un exemple : en ne bougeant pas, la montre met entre 30 secondes et une minute à se situer. Ce temps record a de quoi rendre jalouses même les meilleures montres de la marque de GPS, comme la Forerunner 610. Comme celle-ci, une fois que la Forerunner 10 tient le signal, c’est pour ne plus le lâcher. Autre fonction qui mérite un bon point, l’auto-pause. Pas besoin de s’empêtrer dans les boutons à chaque feu rouge, la montre reconnaît d’elle-même l’arrêt du coureur.

Très simple d’utilisation et malgré tout personnalisable, la Forerunner 10 est un bon premier achat pour qui veut se mettre au running, ou commencer à suivre ses progrès. Esthétiquement, cela dit, il ne faudra pas être trop exigeant. Contrairement à la Polar RC3 GPS citée plus haut, la Forerunner 10 n’est pas du genre à s’attarder autour du poignet en dehors des séances de running. A ce prix là, on ne l’attendait pas forcément sur ce terrain. On notera néanmoins l’effort de Garmin, qui a multiplié les coloris pour plaire au plus grand nombre. Les coureurs plus coquets, ou plus assidus, devront patienter un peu et se tourner vers les modèles 220 et 620, très prometteurs.

129€

Romain Gouloumès