IPHONE - Plus forte qu'Akinator et Dr House réunis, l’application DocForYou examine les symptômes de l'utilisateur et suggère la maladie la plus probable. L’enjeu ne serait pas de remplacer le médecin mais d’informer le patient et de préparer une consultation.

Imaginée par un médecin généraliste, le docteur Jean-Marie Castellucci, l’application a été lancée en 2012 sous le nom de DocNow. Rebaptisée en décembre avec une nouvelle version, elle a été téléchargée pas moins de 100 000 fois. A l’origine de ce succès : un constat du Dr Castellucci. «Au cours de mon exercice, j’ai rencontré des patients qui racontaient être allés sur Internet avant la consultation», explique-t-il.

Cependant, les patients n’ont pas confiance dans les résultats trouvés sur le web. Alors que, selon le généraliste, “pour de nombreuses maladies de médecine générale, on peut faire un premier diagnostic en se posant quelques questions”. Il imagine alors une façon d’y répondre. Accompagné de cinq médecins généralistes, un ophtalmologiste et un urgentiste, il définit des questions pour analyser les symptômes et lance une application pour smartphone destinée à tous.

>>> Découvrez nos autres articles traitant de la santé connectée

«Améliorer la qualité de l’information santé»

DocForYou propose une information personnalisée alors que sur Internet, on trouve les histoires d’autres personnes”, ajoute le médecin.  L’application part d’une douleur sur partie du corps choisie par l’utilisateur, recherche les autres symptômes en posant une série de questions et determine ensuite la maladie qui y correspond le plus.

Mais le Dr Castellucci précise son cheval de bataille : “DocForYou ne remplace pas un médecin, il est plutôt question d’améliorer la qualité de l’information santé”. L’application propose ainsi une pathologie qui doit être ensuite “confirmée par les professionnels”. Une chose facile puisqu’elle géolocalise les médecins, services d’urgence et pharmacies les plus proches.

D’autres fonctionnalités complètent l’application. “Ai-je cette maladie?” est l’inverse de la principale utilisation de DocForYou. Si l’utilisateur pense avoir attrapé une maladie en particulier, elle évalue ses chances en posant toujours des questions sur les symptômes. Un carnet de santé numérique pour toute la famille permet aussi d’enregistrer ses informations de santé et un pilulier intelligent envoie des alertes pour ne pas oublier la prise de medicaments. DocForYou propose enfin un guide de tous les medicaments en France ainsi qu’un suivi de la temperature.

Si un site web dédié n’est pas d’actualité, le Dr Castellucci prévoit une version disponible sur le système Android pendant le premier trimestre 2014 alors que pour l’instant, seul les utilisateurs Apple peuvent y accéder.

Constance Daulon