L'appli Polar Team veut personnaliser les cours collectifs

Romain Gouloumes

— 

L'application Polar Team se destine aux équipes de sports de salle ou aux petites salles de fitness.
L'application Polar Team se destine aux équipes de sports de salle ou aux petites salles de fitness. — Polar

FITNESS – Leader des moniteurs de fréquence cardiaque, Polar a développé une application iPad pour pousser les salles de sport à écouter le cœur de leurs membres, et ainsi personnaliser les exercices de groupe.

Au mur, deux tableaux d’affichage. Sur chacun, 20 rectangles se colorent en gris, jaune ou rouge, au gré des variations de pourcentages écrits en gros. Non, ce n’est pas Wall Street ni une quelconque place de la bourse. Il s’agit de fréquences cardiaques. Et plus précisément de celles des sportifs connectés à Polar Team. Reliée par bluetooth avec certaines ceintures cardiaques de la marque, l'application iPad fait entrer le suivi personnalisé en temps réel dans les salles de fitness. Equipes sportives et coachs privés y trouveront probablement eux aussi leur compte.

Pour Sébastien Baillot, business development manager chez Polar, les salles gagneraient à la fois en offre de services, en sécurité et en personnalisation, à doter leurs clients de ceintures cardiaques. «Les établissements de fitness travaillent essentiellement sur une vitesse et une cadence, que tous les participants doivent suivre. Le coach ou l’animateur vont désormais pouvoir faire évoluer chacun en fonction de ses capacités et de la zone d’intensité d’exercice dans laquelle ils se trouve parmi les cinq que nous avons identifiées.» Le sportif, lui, «y gagne un suivi en temps réel plus professionnel, insiste Sébastien Baillot. Chaque participant repart également avec le récapitulatif de sa séance, envoyé sur son adresse e-mail».

Limitée aux petites salles

Jusqu’à 40 sportifs, vingt par iPad (potentiellement raccordés à des rétroprojecteurs), peuvent être suivis simultanément. Technique, la limitation est aussi ergonomique. Lors de la première utilisation, le dispositif réclame quelques instants à tous les participants, qui doivent créer leur profil personnel, et l'appairer à leur cardiofréquencemètre individuel. De longues minutes sans suer qui excluent l’application des grandes salles de fitness. Un coach privé, une équipe de volley professionnelle ou une salle aux dimensions plus réduites, et aux usagers réguliers, seront, de fait, plus adaptés. «C’est d’ailleurs notre cible répond Sébastien Baillot. L’application étant gratuite, l’investissement revient au prix d’achat des ceintures (69€), alors que nos solutions grand format, plus pratiques, sont aussi plus coûteuses.»

L’application Polar Team était présentée en avant première lors de la convention Equinoxe, en septembre dernier à Paris. Effectué depuis une selle d’aquabike,  notre test s’est avéré relativement peu concluant. La faute… à l’eau. Remontant trop haut au dessus du capteur, le niveau de la piscine de l’Aquaboulevard a noyé tout espoir de communication entre la ceinture et la tablette. Quoi qu’il en soit, amateurs de fitness, coachs ou entraîneurs peuvent se forger leur propre avis d’un simple téléchargement sur l’AppStore, en prêtant juste attention à ne pas trop se mouiller.

Romain Gouloumès