Le Yoga Lévitation ou comment faire du sport sans quitter son hamac

Hermine Prunier

— 

Notre testeuse en compagnie du créateur du Yoga Lévitation, Robert Reuter.
Notre testeuse en compagnie du créateur du Yoga Lévitation, Robert Reuter. — H.P.

TEST - Faire du sport sans faire d’effort, c’est possible ! Le Yoga Lévitation permet, grâce à un hamac de soie, de travailler la souplesse, la concentration, de soigner les problèmes de dos, et produire de la sérotonine, l’hormone qui régule notre appétit et notre humeur. Explications.

L’idée de faire du yoga suspendu est venue à Robert Reuter, coach de Yoga Lévitation à L’Usine, lors d’un séjour dans sa famille en Californie. «Je souhaitais faire une séance de yoga à l’extérieur afin de m’imprégner des énergies de la nature explique-t-il, mais je ne voulais pas être distrait par le sable dont le terrain est instable. C’est là que j’ai repensé aux acrobates voltigeurs du Cirque du Soleil et que j’ai imaginé pratiquer le yoga avec un hamac.»

Après essai, il a constaté que le détachement du corps avec le sol permettait la pratique de postures inédites. Et qui dit nouvelles postures dit nouveaux effets sur les fameux chakras, et sur la glande pinéale qui régule le sommeil. Il a alors passé commande des hamacs avec un cahier des charges précis afin de les adapter à la pratique du yoga.

Du yoga traditionnel, en mieux

On retrouve dans le cours les techniques de respiration propres à toutes les formes de yoga, les postures classiques pratiquées avec l’assistance du hamac, «qui libère du stress de la chute dû au manque d’équilibre» précise Robert, auxquelles s’ajoutent des postures que l’on peut pratiquer uniquement avec le hamac dites de pendaison. Le mot n’est pas Feng shui mais, croyez-moi, le dos est soulagé quasiment instantanément après une bonne posture du moustique ou de la gargouille!

>>>Découvrez nos autres tests d'activités fitness

«La suspension permet de repousser les limites de la souplesse»

Robert m’avait prévenue avant le cours. C’est bluffant ! La seule posture que je n’ai pas réussie à faire consistait à toucher mon genou avec mon nez en quasi grand écart facial. Et encore j’arrivais à faire l’écart ! Grâce au hamac, les débutants, les personnes en surpoids ou ayant des problèmes de dos peuvent faire des asanas – postures de yoga – réservées à des yogis chevronnés.

C’est surement la fierté d’avoir été capable de reproduire 98% des postures du coach qui a libéré tant de sérotonine dans mon organisme! En tout cas, je suis ressortie d’excellente humeur, bien dans mon corps et depuis je n’ai plus fait d’insomnie. Coïncidence? Je pense plutôt que ma glande pinéale fonctionne tout compte fait, il suffisait de la stimuler.