On a testé l’autocuisseur, l'entraînement qui fait fondre les cuisses

Rédaction 20 Minutes
— 
Squats, avec ou sans poids, exercices de step, les cours d'autocuisseur font tout pour galber votre silhouette.
Squats, avec ou sans poids, exercices de step, les cours d'autocuisseur font tout pour galber votre silhouette. — Frederic Monceau

TEST - Envie de métamorphoser votre silhouette très rapidement? Pas de secret, il va falloir souffrir. L’Usine propose une séance de fitness ciblant les cuisses et les fesses qui promet des résultats visibles en seulement un mois.

Le communiqué de presse affirme «observez bien vos fesses dans le miroir, dans quatre semaines vous ne les reconnaîtrez plus!» Pari lancé! J’ai pris mon courage à deux cuisses, et ai assisté à quatre séances d’autocuisseur pour constater par moi-même de l’efficacité du cours.

Avant chaque séance, David, le coach, dispose les accessoires de torture avec lesquels il va, pendant 30 minutes, faire la guerre aux graisses des courageuses participantes. L’idée est de ne pas donner toujours le même cours, varier les «plaisirs». Ainsi en arrivant, vous ne savez pas à quelle sauce vous allez être mangée. Gloups!

Une fois votre équipement prêt, le cours commence par un rapide échauffement. Puis les mouvements s’enchaînent: squats –debout, jambes écartées avec les pieds à dix heure dix, on fléchit les genoux jusqu’à ce que les cuisses soient parallèles au sol– avec et sans poids (minimum 5kg), exercices de step, ou encore avec un élastique autour des chevilles, on monte les genoux, on les plie… Vous pouvez me croire, ça tire sur les cuisses et les fesses!

300 calories brûlées en une heure

Le premier cours m’a semblé durer une bonne heure, j’avais un mal fou à tenir le rythme avec les pauses de plusieurs secondes avec un genou au raz du sol ou les fesses en arrière en pleine flexion de squat. David encourage: «c’est dans la tête». Oui mais mes jambes ne me tenaient plus. En sortant, j’avais même un peu honte en voyant les autres participants enchaîner sur le cours suivant avec l’air de dire «même pas mal».

Mais comme pour tout, c’est une question d’entrainement. On s’y fait, surtout quand on constate que les courbatures ne sont pas les seuls résultats de la séance. En moyenne, en trente minutes d’autocuisseur, on brûle 300 calories. Mon bracelet Nike FuelBandSE le confirme. Lors du troisième cours, j’en ai même brûlées 340. Je m’en suis beaucoup mieux sortie que lors du premier où j’avais marqué un certain nombre de pauses.

Bon rapport qualité/calories en somme, du coup ça se voit! Je n’irai pas jusqu’à dire que je ne reconnais pas mon fessier. Je pense qu'il faudrait encore quelques séances mais je dois admettre que je me sens déjà beaucoup mieux dans mes jeans!

>>>Se Coacher a testé d’autres activités fitness, à découvrir ici, comme le TRX, inventé par l’armée américaine, le ViPR, l'entraînement de bûcheron ou la session Lolë feat Colette Gym.

Hermine Prunier