Soigner avec application(s)

Romain Gouloumes

— 

Pas évident de faire le tri dans les 800 applications santé disponibles sur smartphone...
Pas évident de faire le tri dans les 800 applications santé disponibles sur smartphone... — DR

DECOUVRIR - La santé est devenue connectée. Près de 100 000 applications mobiles auraient un rapport avec elle. La société Dmd Santé s'attaque au tri de 800 d'entre elles disponibles sur les stores français. Mais pas n'importe comment, en suivant un protocole strict et neutre.

Si vous possédez un smartphone, vous avez sûrement déjà téléchargé une des 800 applications santé existantes sur les stores français. Une jungle numérique faite de conseils anti-fièvre et de suivis de grossesse à la qualité aléatoire, où les commentaires utilisateurs forment le seul point de repère. Ou formaient.

Créé par deux jeunes médecins et un ingénieur en informatique, dmd Santé fait tester toutes les applications existantes en santé mobile par une batterie de spécialistes et de patients bénévoles.

Des protocoles de test éprouvés

« On ne savait pas quoi recommander à nos patients qui nous parlaient d’applications santé », se souvient son cofondateur Guillaume Marchand. Evaluées sur 13 familles de critères, les applications récoltent sur dmdpost.com des notes allant de 6 à 18. Pas de langue de bois, dans un univers influencé par les lobbies, le site fait de son objectivité et de sa liberté de ton sa force. 

Derrière la sévérité médicale, le message se veut toutefois rassurant : « Il ne faut pas avoir peur des applications santé, explique Guillaume Marchand. Les mauvaises se repèrent très vite, et celles souvent fournies par des grands groupes suivent un cahier des charges hallucinants. Il y a une vraie professionnalisation de ce côté. » Car le médecin en est convaincu, la m-santé sera la santé de demain. Alors autant s’y mettre de suite. Comme toujours, vaut mieux prévenir que guérir.