Les applis pour arrêter de fumer qu’on ne testera pas

Renaud Ceccotti-Ricci

— 

Certaines applications risquent de vous coûter cher...
Certaines applications risquent de vous coûter cher... — Yacine Sabir/Scoopshot

NON-TEST - Attention aux arnaques. Parmi les centaines d’applications pour smartphones pour aider à arrêter de fumer, un bon paquet ne présente aucun intérêt ou vous coûtera plus cher que si vous vous étiez mis aux cigares cubains…

« Arrêter de fumer naturellement – Quit now and forever. (Arrêter de fumer maintenant et pour toujours.) » Le principe est alléchant mais à 26,99 euros l’appli, ça fait un peu cher. Cher lecteur, on ne testera donc malheureusement pas pour vous les idées de jus de légumes qui rassasient sans nul doute votre besoin quotidien de nicotine, ni les chansons mayas qui, écoutées en boucle, vous garantissent un sevrage instantané. De la même manière, Quit smoking in 5 days (Arrêter de fumer en 5 jours) nous a semblé un peu trop beau pour être vrai. Nous n’avons donc pas dépensé les 8,99 euros qui nous auraient permis d’en avoir le cœur net.

Fausse gratuité

Autre martingale de l’appli pour clopeur repenti, l’hypnose. Le nombre d’applis proposant de vous faire écouter un discours lénifiant censé vous faire atteindre un état d’inconscience qui faciliterait le message anti-tabac. L’efficacité de ces méthodes étant loin de faire l’unanimité parmi les tabacologues. Nous avons donc évité de les tester. La plupart sont évidemment payants, les gratuits vous alléchant avec un mini laïus avant de vous renvoyer vers une version payante ou vers le site d’un spécialiste qui vous proposera des séances en tête à tête, moyennant évidemment des honoraires conséquents.

Restent les applis gadget, peu cher mais sans véritable intérêt non plus comme cette fausse cigarette que vous pouvez fumer sur votre iPhone (Magic smoke), à condition de ne pas avoir peur de passer pour un farfelu, tirant comme un forcené sur un mégot virtuel…

Renaud Ceccotti-Ricci