Misfit Shine, le plus glamour des podomètres intelligents

LeGeekSportif.com

— 

De nombreux accessoires, vendus séparément, habillent le médaillon, qui se fait ainsi facilement oublier.
De nombreux accessoires, vendus séparément, habillent le médaillon, qui se fait ainsi facilement oublier. — MISFIT

COMPARATIF - Spécialiste des objets connectés et sportifs, le blog Legeeksportif.com livre chaque semaine  une nouvelle sélection thématique, à lire uniquement sur Se Coacher. Cette semaine, il compare le tout nouveau Misfit Shine aux Fitbit Flex, Jawbone Up et Withings Pulse.

LeGeekSportif Logo

L'offre de podomètres évolués est de plus en plus conséquente. Après le polyvalent et complet Withings Pulse et le très joli bracelet Fitbit Flex, voici qu'arrive un petit poucet dans ce monde de géant, directement issu de la plateforme de crowdfunding IndieGoGo : le Misfit Shine.

Un design soigné de soucoupe volante : Le Misfit Shine est un très beau cercle gris avec un pourtour chromé. Livré avec une boucle permettant de l'accrocher sur les vêtements, il peut aussi bien se placer au niveau du cou, sur le col d'un t-shirt, au poignet, à  la ceinture, ou même porté à la cheville. La robe du Misfit Shine étant du plus bel effet, on prend même souvent l'habitude de le porter bien en vue pour faire s'étonner, puis s'extasier, les amis ou collègues que l'on croise.

Simplicité au service de l'utilisateur : Bien trop souvent, les accessoires électroniques pour le sport sont de véritables usines à gaz. Ici, avec le Misfit Shine, rien de tel. On tapote doucement dessus et des LEDs apparaissent. Plus il y a de LEDs allumées, plus la réalisation de l'objectif approche. Le Misfit Shine peut même servir de montre : il suffit de tapoter, des LEDs s'allument indiquant la grande et la petite aiguille. C'est délicieusement gadget, mais comme dirait Jérôme Bonaldi : "C'est totalement inutile et donc rigoureusement indispensable !".

Et pour chapeauter le tout, une application iPhone : Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs d'Android: le Misfit n'est pour l'instant pas compatible avec cet environnement. Seule l'application pour iPhone (à partir du 4s) existe pour l'instant. Elle est soignée et disponible en français (la traduction est parfois un poil approximative, mais toujours facilement compréhensible). Une fois le profil créé, l'application propose de déterminer le nombre de points d'objectif, incrémenté 100 par 100. Celui-ci est aussitôt traduit pour donner l'équivalent en temps de marche, course ou natation: très simple pour comprendre les objectifs. Une fois la journée terminée, il suffit de se reconnecter à l'application et de demander la synchronisation. A nouveau, tout est pensé dans la simplicité : on pose le Misfit Shine sur l'écran de l'iPhone, des ondes du plus bel effet se forment sur l'écran, et, en quelques secondes, tout est mis à jour.

Alors, faut-il succomber au Misfit Shine ? Certes moins avancé techniquement que le Withings Pulse, le Fitbit Flex ou le Jawbone Up, le Misfit Shine compense ce retard par une esthétique parfaite, qui lui donne plus l'allure d'un joli médaillon que d'un accessoire high-tech, ainsi que par sa grande simplicité d'utilisation. Disponible à moins de 90€ (120$), ce poids plume (9,4 g à la pesée) risque de devenir un valeureux combattant dans la guerre des podomètres!

Retrouvez le test complet du Misfit Shine  et toute l'actualité geek et sportive sur legeeksportif.com