Pourquoi et quand faut-il aérer son domicile?

Rédaction 20 Minutes
— 
Sur la terre ferme, il est recommandé d'aérer régulièrement les pièces à vivre.
Sur la terre ferme, il est recommandé d'aérer régulièrement les pièces à vivre. — N.A.S.A/SIPA

SANTE - La qualité de l’air a une influence sur notre santé dans les espaces clos. En analysant la teneur en CO2 dans l'atmosphère, les objets connectés nous disent précisément quand aérer pour renouveler l’air.

Le dioxyde de carbone, appelé communément CO2, est l’indicateur principal de la qualité de l’air que l’on respire. Un trop grande concentration de CO2 peut entraîner une mauvaise concentration, un mal être ou encore des maux de tête.

Ainsi, les objets connéctés pour suivre la concentration de dioxyde de carbone se propagent dans les habitations. Si certains sont des produits ayant une autre fonction globale, d’autres sont dédiés à la mesure de la qualité de l’air. Equipés de capteurs de CO2, ils stockent ensuite les données en ligne pour qu’elles soient accessibles depuis un smartphone.

Des objets aux usages multiples

La station de météo connectée Netatmo, créée en août 2012, est composée de deux modules, un pour l’intérieur et un autre pour l’extérieur. La station mesure ainsi la qualité de l’air, l’humidité, la température, le taux de CO2, le confort sonore, la pression atmosphérique et la météo. Elle transmet ensuite ces informations via le Wi-Fi sur un smartphone ou une tablette.

La balance intelligente Withings WS-50 calcule, elle, le poids, la masse grasse, l’IMC et le rythme cardiaque de son utilisateur. Mais elle jauge aussi le niveau de CO2 chaque heure ainsi que la température. Ces mesures sont ensuite transférées sur iPhone en Wi-Fi ou Bluetooth.

A l’inverse, CubeSensors se consacre à surveiller la qualité de l’environnement intérieur. Ces cubes sont à déposer dans les différentes pièces de la maison. Ils analysent la temperature, l’humidité, le bruit, la luminosité et la qualité de l’air, de pression et de vibration. Les cubes collectent ensuite les informations et les communiquent par Wi-Fi sur une application mobile.

Renouveler l’air constamment

Mesurer la qualité de l’air chez soi est désormais facile et accessible. Ces données permettent de savoir quand il faut altérer l’air pour maintenir un taux de CO2 adapté. Pour cela, il suffit d’ouvrir les fenêtres pour aérer.

Un geste simple à multiplier lorsqu’il y a plusieurs personnes dans une pièce car le taux de CO2 augmente plus vite. Après un dimanche en famille ou un diner entre amis, été comme hiver, n’hésitez plus : ouvrez grand les fenêtres et respirez!

Constance Daulon