La Terminale, comme un marathon

Baccalauréat Pour que la dernière année de lycée se passe bien, mieux vaut adopter un bon rythme d'apprentissage...

Coralie Lemke

— 

Certains élèves aiment réviser seuls, d'autres préfèrent être en groupe.
Certains élèves aiment réviser seuls, d'autres préfèrent être en groupe. — S. POUZET/SIPA

Alors que les premières heures de cours s’égrènent, le mois de juin suivant semble loin. Les vacances d’été viennent à peine de se terminer et pourtant, pour les élèves de terminale, le baccalauréat approche à grands pas. Certains acharnés ont déjà commencé à faire des fiches pendant l’été, d’autres voudraient encore se laisser quelques mois de repos avant d’entamer les révisions. Aucune des deux stratégies n’est la bonne.

Pour réussir son baccalauréat sans (trop) stresser, la régularité est la clé de la réussite.  «Il ne sert à rien de commencer à faire des fiches dès le premier week-end, on serait vite découragé. Mais attendre la fin du premier trimestre pour se mettre à travailler, c’est déjà trop tard. L’effort doit être régulier et se faire crescendo», explique Audrey Steeves, spécialiste du baccalauréat chez Studyrama.

>>> Retrouvez l’ensemble de notre dossier sur la rentrée des classes

Et les bonnes habitudes se prennent dès les premières semaines. Elles sont parfois tout simples, comme le rappelle l’experte: «Il faut absolument être attentif en cours. Si l’élève se rend compte qu’il n’arrive pas à suivre ou qu’il rencontre des problèmes, il ne doit pas attendre plusieurs mois pour en parler au professeur. Car le retard s’accumule vite.» Les timides ou ceux qui ne veulent pas se taper la honte attendront la fin du cours pour leur en toucher un mot.

Faire des fiches tout de suite

Pour bien remplir une copie de bac, mieux vaut savoir le plus tôt possible ce que les correcteurs attendront de vous. Munissez-vous donc d’annales ou de corrigés officiels distribués par les profs. Dans toutes les matières, chaque fin de chapitre est aussi l’occasion de faire une fiche récapitulative. «Elles pourront être relues régulièrement au cours de l’année. Comme ça, à l’approche du bac, l’élève n’aura plus qu’à rafraîchir ses connaissances», souligne Claire Gueville, responsable lycée au Syndicat national des enseignants du second degré (Snes).

Si la méthode paraît musclée, la professeur d’histoire-géographie insiste: «c’est par la répétition que l’on apprend. Cela vaut pour les connaissances comme pour l’aisance dans l’écriture». Pour rédiger de bonnes compositions ou des études de documents bien construits, il n’y a pas de secret. «Il faut en faire et en refaire.» Alors autant démarrer tôt et passer l’année la plus tranquille possible.

Pour vous montrer l’exemple, 20 Minutes vous a rédigé une petite fiche récapitulative de cet article:

Pour réussir son année de Terminale

1)Commencer dès la rentrée

-en prenant du retard, le stress ne fera qu’augmenter

-cela permet de répartir l’effort sur toute l’année à pas de charge de travail monstrueuse les derniers mois

2)Comprendre rapidement ce que les correcteurs attendent

-se procurer de bons corrigés à s’en inspirer pour ses propres devoirs

-faire des annales régulièrement

3)S’exercer sur le fond et sur la forme

-faire des fiches à chaque chapitre et les relire

-s’entraîner à écrire des compositions pour ne pas bloquer le jour J