Lumière des LED: Quels risques pour vos yeux ?

Santé Les résultats de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale sur la possible nocivité des ampoules LED...

Jennifer Durand-Raynal - 20 Minutes Production
— 
Les ampoules LED sont-elles nocives ?
Les ampoules LED sont-elles nocives ? —

Économes en énergies, les LED ont fait une entrée massive dans nos foyers en quelques années. Durables certes, mais sont-elles tout à fait inoffensives pour notre santé ? Une question à laquelle l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a consacré une étude.

Alors que la Commission européenne imposait en 2005 l'abandon des énergivores ampoules à incandescence au profit de celles à basse consommation (LED), la question de leur potentielle nocivité sur la rétine avait été soulevée. Des risques démontrés aujourd’hui par l’INSERM qui pointe la phototoxicité des ampoules LED dans une étude publiée en janvier 2017.

Endommagement de la rétine
En analysant l’impact de la lumière sur la rétine de rats, les chercheurs de l’INSERM ont ainsi pu établir que contrairement aux autres ampoules, la lumière émise par les LED entraînait des signes d'altération de la rétine similaires à ceux observés sous une extrême intensité lumineuse. Une phototoxicité causée principalement par la lumière bleue présente en grande quantité dans les LED et dont les rayons sont plus énergétiques que les autres. Les chercheurs ont ainsi observé que la lumière émise par les LED engendrait deux phénomènes toxiques parallèles : l'apoptose, mais également la nécrose, une seconde forme de mort cellulaire dans laquelle les cellules rétiniennes meurent en endommageant leurs voisines.

>> Retrouvez tous nos articles sur la lumière bleue

Risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge
En admettant que les observations faites chez les rats ne soient pas transposables telles qu’elles chez l’homme, les données de cette étude révèlent une toxicité de la lumière bleue bien plus élevée que celle des autres longueurs d’onde. Et si l’on reconnaît que nos cellules possèdent des capacités de réparation afin de compenser les lésions causées par les LED, ces dernières accélèreraient malgré tout l’épuisement de notre capital lumière, au même titre que les UV entament notre capital soleil. Un épuisement précoce qui favoriserait l'évolution vers la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).

Pour limiter cette surexposition quand vous vous retrouvez face à vos écrans, Atol les Opticiens propose d’équiper vos lunettes de vue ou solaires d’un traitement spécifique anti-lumière bleue.