Garantir les liaisons sur le terrain, échanger des données fiables et sécurisées, maintenir le lien avec la population…  Les soldats ont besoin de communiquer partout, et dans toutes les conditions. Les transmissions - ou SIC (Systèmes d’information et de communication) - sont donc des spécialités indispensables qui permettent au commandement d’avoir les informations de bout en bout sur le terrain. « L’École des transmissions forme les officiers et les sous-officiers aux métiers des SIC, de la guerre électronique et de la cyber sécurité explique le sergent-chef Steven. Intégrée à la technopole rennaise, elle fait partie intégrante du pôle d’excellence cyber. »

Une formation de haut niveau

À Rennes, le sergent-chef Steven forme les élèves à la sécurité des réseaux grâce à des programmes d’enseignement complets. « La pédagogie militaire est toujours progressive et adaptée. Il y a des cours théoriques, de la mise en pratique sur des plateformes d’instruction et de la mise en situation sur le terrain. » En fonction de leur spécialité, les élèves sont amenés à travailler sur des matériels satellitaires ou radio, des serveurs informatiques ou bien encore des réseaux informatiques. Un parc de matériel qui évolue en permanence pour coller à la réalité du terrain. 

Pour les élèves, de nombreux débouchés

Pour réussir à l’École des transmissions, l’appétence pour les nouvelles technologies ne suffit pas. Ce que le sergent-chef Steven attend, ce sont avant tout des qualités de travail. « Un élève doit être travailleur, autonome, curieux et rigoureux. ». À l’issue de sa formation, il deviendra technicien satellitaire, technicien radio, administrateur réseaux, administrateur système ou bien encore chargé de la sécurité informatique. S’il est officier, il sera chef de section et pourra commander jusqu’à trente personnes spécialistes dans leur domaine. Autant de compétences qu'il sera ensuite possible, à plus long terme de transposer dans le civil, grâce à une validation des acquis de l’expérience ou une validation des acquis professionnels.

 


Intégrez l’École des transmissions

Si vous êtes attiré par l’École des transmissions, il vous faudra préalablement valider quelques pré-requis. Sachez d'abord que l’école est réservée aux officiers ou aux sous-officiers. Vous devrez donc avoir validé une formation initiale aux Écoles de Saint Cyr Coëtquidan pour les officiers (accessible à Bac +3), ou à l’École Nationale des Sous-Officiers d’Active pour les sous-officiers (accessible avec un Bac). Ensuite, vous serez formé pendant une durée variable en fonction de vos objectifs. « Les formations peuvent se limiter à quelques jours pour des formations d’adaptation à un matériel. Celles pour les jeunes officiers durent un an. » Une fois la formation validée, vous ne direz pas forcément adieu définitivement à l’École des transmissions. Vous risquez en effet d'y revenir au cours de votre parcours professionnel pour l’une des 150 formations métiers délivrées par l’école.

Retrouvez le CIRFA le plus proche de chez vous sengager.fr

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production pour L'armée de Terre