Un running gag qui ne marche que dans les sitcoms? Les personnages de Chandler dans Friends, Barney de How I met your mother et Schmidt dans New girl ont tous les trois un point commun: ni les autres protagonistes des séries, ni les téléspectateurs ne savent vraiment ce qu’ils font comme métier. Si ces personnages fictifs amusent ou se démarquent en entretenant ce mystère, est-il intéressant de les imiter? Une spécialiste des séries télévisées et un coach en séduction ont analysé ces tactiques et leurs conséquences pour 20 Minutes.

Barney Stinson, la stratégie du lover

Dans How I met your mother (HIMYM), «Barney est un séducteur et un manipulateur qui contrôle à la perfection son image. Lui, entretient volontairement le mystère autour de son métier, analyse Hélène Breda, enseignante-chercheuse en sciences de l’information et de la communication. Il renvoie ainsi l’image d’un homme puissant et riche.» Le personnage phare de HIMYM, qui répond à chaque fois «please» lorsque ses amis lui demandent ce qu’il fait dans la vie, joue avec ce non-dit pour entretenir le mythe. Une stratégie pas vraiment évidente à mettre en place dans la vraie vie.

En pratique, «notre cerveau a besoin de mettre les gens dans des cases, et cela passe par connaître leur métier. Sans ça, on n’est pas en confiance, explique Sélim Niederhoffer, coach en séduction sur artdeseduire.com. Avoir un côté mystérieux peut peut-être marcher à un premier rendez-vous, mais pas à long terme. Et puis, le risque en ne dévoilant pas son boulot ou en ne donnant que très peu d’indices, c’est de passer pour un menteur». Conclusion: pour une histoire sans lendemain, pourquoi pas, si vous espérez un avenir à deux, c’est juste bizarre.

Chandler Bing, le loser

Dans un épisode de Friends, les filles et les garçons jouent l’échange de leur appartement respectif sur un quiz. L’équipe féminine perd finalement sur la question «quel est le métier de Chandler?». «Ses amis et les téléspectateurs savent juste qu’il travaille dans un bureau. À la différence de Barney, ce manque d’information autour de son boulot, le fait apparaître comme un type un peu banal et ennuyeux, qui fait des blagues lourdes, mais que l’on aime bien quand même», précise l’enseignante-chercheuse, spécialiste des séries télé.

>>>Retrouvez l'ensemble de notre dossier pour expliquer son job

En pratique, «beaucoup de mes clients se présentent à des filles en disant, par exemple, "je suis ingénieur", suivi généralement d’un blanc, très lourd. Ils ne développent pas, parce que cela ne leur paraît pas intéressant, raconte Sélim Niederhoffer. Alors qu’au contraire, il faut mettre en valeur son travail, expliquer ce que l’on fait concrètement». La tactique de seulement donner son titre, généralement ronflant, derrière lequel il est possible de mettre tout et n’importe quoi, est à proscrire.

Schmidt, le bon compromis?

«Un peu comme Barney, il est très pointilleux sur sa manière de s’habiller. Il a ce côté "homme en col blanc", qui travaille dans une grosse entreprise et gagne beaucoup d’argent. La différence, c’est que Schmidt n’entretient pas volontairement le mystère autour de son métier», fait remarquer Hélène Breda. En effet, le charismatique séducteur de New Girl ne s’épanche simplement pas sur son activité professionnelle et met plutôt l’accent sur les autres facettes de sa personnalité.

«On peut tous décider de l’image que l’on veut renvoyer. Il est possible de peu parler de son métier et de faire ressortir tout le reste: loisirs, passions, projets futurs», assure le coach en séduction. Un choix qui peut cependant s’avérer difficile à tenir quand on sait que la plupart des gens passent une grande partie de leur journée à travailler. S votre seule et unique passion est la glacophilie, ne renoncez pas tout de suite à parler de votre métier. Réfléchissez-y, vraiment.