Ikea, le secret d’un des sapins les moins chers de France

Nicolas Richoffer

— 

Plusieurs milliers de personnes vont, chaque année, chercher leur sapin de Noël chez Ikea.
Plusieurs milliers de personnes vont, chaque année, chercher leur sapin de Noël chez Ikea. — Ikea

REPORTAGE - Depuis trente ans qu'Ikea est en France, l'entreprise a toujours vendu des sapins à Noël. Et rester le moins cher du marché est le fruit d'une organisation minutieuse et spécifique…

Le prix ne sera dévoilé que le 28 novembre, à la veille de la mise en vente, mais Ikea assure que ses sapins de Noël resteront parmi les moins chers… après obtention du bon d'achat (à utiliser dans l’enseigne) remis en échange de l’engagement du client de ramener leur sapin dans une déchetterie ou un lieu de recyclage après les fêtes. En 2013, l’arbre coûtait 29,90€, le bon cadeau valait 19€. Au final, l’achat du sapin revenait à 10,90€.

«Cela fait trois ans que j'achète mon sapin chez Ikea», raconte David, jeune père de famille habitant à Lyon. «Malheureusement, le prix est de plus en plus élevé depuis quelques années. Je trouve le concept des bons d'achat très intéressant, mais l'an dernier, je n'ai pas trouvé le temps de le dépenser avant la date limite et mon sapin m'a finalement coûté 30€», poursuit-il. Pour autant, cela ne l’empêchera pas de retourner se fournir chez l’enseigne suédoise cette année car «la qualité vaut vraiment le coup».

Une logistique réglée comme une horloge

«Les sapins sont en dehors du circuit classique. Ils vont directement des fournisseurs aux magasins, dans des camions spécialement affrétés pour eux», explique Muriel Rolland, chargée des relations presse produit Ikea France. Dans le monde entier, les sapins vendus dans une enseigne de la marque sont ceux qui ont poussé au plus près du client.

En France, les Nordmann, des sapins sans racines d'une hauteur moyenne d’1,40m, proviennent essentiellement du Danemark. Le reste vient de Belgique, l'un des autres gros producteurs européens. Chaque fournisseur signe une charte qui a trait au social, notamment pour les conditions de travail des salariés… mais aussi à la préservation de l’environnement qui assure qu’ils produisent des sapins de culture et qu’ils n’ont pas recourt au déboisement.

>>> Retrouvez l'intégralité de la hotte liste de Noël

Agir avec conscience

En un mois, Ikea France écoule près de 300.000 arbres de Noël (280.000 en 2011 selon les derniers chiffres communiqués). Acheminées par centaines dans des camions directement depuis leur lieu d’élevage jusqu'en France sans étape inutile, les plantes conservent toute leur fraîcheur. «L'idée a toujours été de mettre en avant le développement durable», assure Muriel Rolland. La commande en ligne, une nouveauté 2014, et le retrait à l'extérieur du magasin, permettent également aux Français d’avoir dans leur salon un arbre des plus vigoureux.

Dans la continuité de l’engagement «vert» d’Ikea, l’entreprise continue son partenariat avec l'Office National des Forêts, même s’il «n'est plus lié à la vente de sapins», précise Muriel Rolland. Avant 2014, à chaque sapin vendu, Ikea reversait 1€ à l’ONF. Désormais, les sommes données pour la mise en place de projets autour de la préservation des forêts ne sont plus dépendantes des ventes.

«L'idée était de mettre en avant le recyclage des sapins, car il n'y avait pas du tout, ou trop peu, de déchèteries vertes. Mais désormais, le recyclage est assuré par les municipalités donc l'opération n'a plus lieu d'être sous cette forme», conclut l’employée.