La mobilité à Rennes Métropole, une longue histoire

Mobilité

Rédaction 20 Minutes

— 

Nicolas Vollmer Flickr web
Nicolas Vollmer Flickr web

Régulièrement primée pour sa politique publique en matière de déplacements, Rennes Métropole cherche constamment des alternatives à l'utilisation de la voiture "solo", afin de provoquer des changements de comportement, de garantir la mobilité pour tous, de renforcer l'intermodalité, d'améliorer la santé publique et de contribuer à la transition numérique et écologique.

Flash-back...

25 octobre 1989 : vote du conseil municipal approuvant la réalisation d'une ligne de métro.

1998 : Rennes est la première ville du monde à se doter d'un réseau informatisé de vélos en libre-service.

15 mars 2002 : Inauguration de la ligne A, Rennes devient la plus petite ville du monde avec un métro.

2006 : Lancement de la carte KorriGo, qui deviendra très vite le sésame des services de mobilité (STAR, Handistar, véloSTAR, city'Roul, BreizhGo) de Rennes Métropole et d'autres réseaux urbains bretons.

Et maintenant?

La question des déplacements continue de se poser : parce qu'ils sont facteurs de pollution et de congestion mais aussi lourds de conséquences économiques et sociales, ils doivent évoluer.

Rennes Métropole a choisi de miser sur l'innovation et l'adhésion de tous pour y parvenir plutôt que d'agir sur la contrainte et la sanction.

Inventer…avec audace et se déplacer… avec facilité, c'est le but de l'opération InOut. En mars 2018, elle invitait les habitants et les entreprises (Orange, Blue Solutions, le groupe PSA,Kéolis, Siemens, la SNCF…) à imaginer ensemble les mobilités de demain. Elle a permis de découvrir  de nouvelles pistes pour répondre à ce passionnant défi.

Déploiement des bus électriques Bluebus avant les échéances prévues par la loi de transition énergétique, réalisation de parkings intelligents comme alternative au stationnement sur voirie, étude "temps et congestion automobile aux heures de pointe" qui ambitionne de désynchroniser les horaires de début des activités pour limiter les embouteillages… mais aussi développement de logiciels et d'applications comme Géovélo, Mobilacteurs, OuestGo, Star,l'Appli… Rennes joue un rôle de laboratoire R&D à ciel ouvert.

Et c'est en mobilisant les habitants, les acteurs publics et l’ensemble des partenaires, que peu à peu on agit sur la révolution des usages. 1800 vélos électriques disponibles en location, la ligne B de métro avec les nouvelles rames CityVal en 2020, une flotte de bus 100% électrique en 2030, contribueront à relever ce défi majeur.
De nouvelles solutions existent, à nous de nous en emparer.