Les familles sportives partent dans le Sancy

SPORT Luge d'été, escalade, tyrolienne, randonnée: petit guide des activités phares de la région...

Alexis Moreau

— 

Bien que la via ferrata existe depuis le XIXe siècle, ce n'est que dans les années 1980 que la pratique a été introduite en France.
Bien que la via ferrata existe depuis le XIXe siècle, ce n'est que dans les années 1980 que la pratique a été introduite en France. — LODI FRANCK/SIPA

Moins extrêmes qu’un saut en parachute, plus motivantes qu’une simple randonnée, de nombreuses sorties sportives sont à la disposition des familles en vacances dans le massif du Sancy. Petit tour d’horizon, avec une mise garde tout de même: les victimes de vertige vont devoir s’accrocher.

A l’assaut de la montagne

Sport incontournable des reliefs montagneux, l’escalade peut très bien se faire en famille. «J’encadre des enfants à partir de 6 ou 7 ans, mais pas plus jeune. Ils doivent être capables de maîtriser les gestes d’assurage qui sont assez complexes, mais sinon il n’y a aucun problème», explique Csaba Osztian. Un guide nature et moniteur escalade qui emmène souvent ses groupes du côté de la Roche Tuilière.

Autre possibilité, la via ferrata. Le long d’une paroi rocheuse, chacun parcourt cet itinéraire bardé d’éléments métalliques. Contrairement aux apparences, «c’est plus simple que l’escalade mais je ne propose cette activité qu’à partir de 12 ans car c’est difficile d’encorder et de garantir la sécurité d’un enfant de moins de 50 kg».

Profiter de la déclivité

Une bonne partie des activités se pratiquent également à flanc de colline. Accessible pour tous, la luge d’été fera du bien aux nostalgiques de l’hiver. Montée sur des rails, l’embarcation glisse sur 500 m. Equipée d’un frein, elle permet à chacun «de gérer sa vitesse», nous explique le bureau des remontées mécanique de Super Besse. Un détail cependant, les enfants de moins de 8 ans devront être accompagnés.

>>>Retrouvez le reste de notre dossier consacré à la découverte du massif du Sancy

Si l’attrait du vide devient irrésistible, la société des remontées mécaniques a également mis en place une tyrolienne géante. Longtemps considérée comme la plus grande d’Europe, elle mesure «1,6 km et se déploie sur presque 250 m de dénivelé», afin de permettre aux adeptes de sensations fortes (de plus de 12 ans) de traverser le ciel à 130 km/h.

Art et randonnée

Enfin, sport peut aussi rimer avec talent artistique. Csaba Osztian propose ainsi des randonnées-ateliers autour de la photographie pour apprendre à sublimer la beauté des paysages locaux. «Il existe deux options. Soit une marche d’une demi-journée, pendant laquelle tout le monde peut venir, même avec un appareil jetable. Il y sera question de notions simples pour sortir des traditionnelles photos de vacances». Autre possibilité «un stage sur deux jours, pendant lequel nous nous déplaçons (à pied) sur plusieurs sites et abordons des éléments plus techniques et poussés». Idéal pour rendre jaloux tous vos amis au moment de poster le clichés de vos enfants sur les réseaux sociaux.