Les conseils des pros pour choisir votre mini SUV

Pratique Ces modèles hybrides sont partout en ville, mais comment trouver le bon?

Coralie Lemke

— 

Ne vous laissez pas séduire par le look, jetez un oeil au moteur avant de faire votre choix.
Ne vous laissez pas séduire par le look, jetez un oeil au moteur avant de faire votre choix. — F. Durand/Sipa

Il vous fait de l’œil avec son look tout-terrain, sa taille imposante et son assise sur-élevée. Mais vous ne savez pas comment choisir votre petit SUV. Voici quelques astuces pour vous aider à y voir plus clair.

Première question à se poser: à quoi doit ressembler ma voiture? Chaque constructeur a son propre style, avec des modèles plus ou moins personnalisables. «Alors que la Renault Capture est très fun, avec beaucoup de couleurs disponibles, la 2008 de Peugeot est plus chic et classique», compare Christophe Olivier, responsable de site du groupe Vauban Automobile à Herblay (95).

Ne négligez pas le turbo...

Après avoir pensé au design, il va falloir se préoccuper de ce qui se trouve sous la carrosserie. En fonction de l’utilisation qui sera faite du véhicule, le choix se portera sur un moteur hybride ou un moteur classique. «Le premier convient très bien à la conduite en ville. Mais si l’automobiliste fait beaucoup d’autoroute, il vaut mieux éviter. Il ne pourra pas facilement le recharger», explique Sylvain Giraud, vice-président de l’Alliance nationale des experts automobiles (ANEA).

Idem si vous prévoyez de partir en forêt de temps en temps, mieux vaut demander si le modèle qui vous intéresse a de bonne capacités de franchissement – comprenez, qu’il ait l’équipement nécessaire pour rouler sur d’autre revêtements que le bitume.

>>> Retrouvez l'intégralité de notre dossier Auto

Gare aux moteurs trop faibles. Ils doivent être assez puissants pour le gabarit du véhicule. «Un petit SUV fait en moyenne 15 centimètres de plus qu’une voiture normale. C’est bien qu’il ait un turbo car le modèle est tout de même plus lourd qu’une voiture citadine classique», prévient Christophe Olivier. Pour choisir entre l’essence ou le diesel, il faudra encore penser à l’utilisation qui sera faite du véhicule, afin de choisir l’option la plus avantageuse sur le plan financier.

...et privilégiez les petits pneus

«Pour les automobilistes qui font entre 10.000 et 15.000 km par an, je conseille d’opter pour un modèle à essence. C’est moins cher à l’achat, il consomme moins et fait aussi moins de bruit», poursuit-il. Enfin, pour les pneus, pensez petit. «Plus ils sont gros, plus ils sont chers. Et l’avantage des petits SUV, c’est quand même de pouvoir se garer partout en ville», sourit Sylvain Giraud. Alors autant en profiter pour faire quelques économies.