Liste de mariage: troquez la vaisselle contre un don solidaire

Rédaction 20 Minutes

— 

De plus en plus de mariés souhaitent donner un sens à leur union.
De plus en plus de mariés souhaitent donner un sens à leur union. — l'imagin'art

TENDANCE - Avec l'arrivée de la saison des mariages, vient celle des listes de cadeaux. L’occasion de faire rimer bonheur et solidarité.

Mariage vertueux, mariage heureux? C'est le nouvel adage qui séduit les couples sur le point de se dire «oui». Surfant sur le développement de l'économie sociale et solidaire, certains sites de listes de mariage sont désormais partenaires d'associations caritatives ou de plateformes de financements participatifs.

Le principe: les futurs mariés décident de réserver une partie ou l'intégralité de leur liste à un don ou à un prêt solidaire. Les invités de la noce peuvent donc financer le projet d'un commerçant en Equateur plutôt qu'un robot ménager. Mais cela n'empêche pas les mariés d'inviter leurs convives à leur offrir des cadeaux plus traditionnels.

Donner du sens à son mariage

«Le partenariat avec une liste de mariage nous a séduits. Cela correspond à nos valeurs de solidarité familiale et de partage», explique Quentin Bévan, responsable de la communication de Babyloan, plateforme de micro-crédits. solidaires. Mais pour ces plateformes, s'allier à des listes de mariage permet surtout de faire connaître le projet et d'avoir plus de donateurs.

En deux ans, Babyloan a financé vingt-deux projets solidaires grâce au partenariat. «C'est une tendance actuelle, les gens veulent donner un sens à leur mariage», ajoute Quentin Bévan qui se réjouit de la réussite de nombreux micro-entrepreneurs. C'est le cas de Dieubon, petit commerçant haïtien. Il a développé son épicerie et augmenté son stock et ses bénéfices grâce à un prêt de mariés solidaires.

Sensibiliser les convives

Faire en sorte que le plus beau jour de sa vie change celle des autres, c'est le souhait de Grégoire Mialet, jeune marié. Il a initié les démarches pour un prêt solidaire via Babyloan: «Je vivais déjà en couple, nous n’avions pas forcément besoin d'appareil éléctroménager dans l'immédiat, on a donc décidé de consacrer l'argent de notre liste au développement d'un micro-entrepreneur en recherche de financements.» Idéalement, le jeune homme voudrait aider un projet innovant en matière d'énergie solaire et aurait aimé donner plus que le pourcentage autorisé.

Car les prêts ne peuvent pas dépasser 10% du montant total de la liste de mariage, soit 4500€ en moyenne. Ils sont ensuite remboursés sous 12 à 24 mois, le temps que l'entrepreneur développe son activité et puisse rendre l'argent au donateur sans intérêts. «Nous souhaitions que les mariés participent à une action solidaire sans que cela n'entraîne de frais pour eux», explique Maïtis Chalain, co-fondatrice de Lily Liste, une liste de mariage sur internet, partenaire de Babyloan et de l'association de lutte contre le sida, AIDES.

«Je voulais avant tout sensibiliser mes proches. Mon mariage en juin prochain était l'occasion idéale de mettre en lumière mon engagement auprès de AIDES» confie Claire Biau, future mariée. Sur sa liste, entre des nuits d'hôtel à Bali et des bons pour des massages, les invités peuvent donner jusqu'à 350€ pour soutenir l’initiative. Et le jour J, des badges de l'association seront mis à la disposition des convives pour compléter leur tenue de cérémonie.

Juliette Bergé

>>> Retrouvez l’ensemble des articles écrits par les étudiants de l’IPJ -Paris Dauphine dans le cadre de leur journal école avec 20 Minutes