Mieux isoler pour moins dépenser

Logement Marre de trop consommer et de gaspiller de l'argent? Adoptez le bon geste: l'isolation thermique…

Anna de la Vega
— 
La plomberie, ce n'est pas tout dans la vie, pensez aussi à l'isolation.
La plomberie, ce n'est pas tout dans la vie, pensez aussi à l'isolation. — Ronstik/Getty Images

En moyenne, 1.683€ ont été dépensés par les Français en énergie, en 2017, selon quelleenergie.fr. C’est 4,5% de plus qu’en 2016. Pour réduire la facture, des travaux de rénovation énergétique sont souvent nécessaires. Un des plus efficaces? L’isolation du logement.

«Quand on dépense pour l’isolation, il y a un investissement au départ, mais des économies sont réalisées sur la consommation d’énergie, note Samira Kherrouf, ingénieure et experte au service bâtiment de l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). En dehors de l’aspect financier, c’est un gain en termes de confort. Il faut prendre des décisions pour améliorer la qualité de l’air avec le système de ventilation et penser aussi à l’isolation acoustique.»

Une isolation thermique, le b.a-ba

Une bonne isolation thermique permettra de réduire au maximum les pertes de chaleur. Dalles, sols, combles… Cela passe par l’extérieur: «On essaie de rendre l’enveloppe du bâtiment la plus performante possible, explique Patrick Galzin, architecte et conseiller en énergie au conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (CAUE) du Gard. Et l’isolation reste un point clé. D’abord, on a celle de la toiture, où il peut y avoir encore plus de déperditions que dans les murs ou les fenêtres.»