Les allocations continuent après les études

LOGEMENT Les jeunes travailleurs peuvent continuer à bénéficier des aides de la CAF...

Coralie Donas
— 
Même les jeunes actifs peuvent faire une demande d'aide au logement pour la première fois.
Même les jeunes actifs peuvent faire une demande d'aide au logement pour la première fois. — Nick White/Sipa

Ce n'est pas parce qu'un étudiant entre dans la vie active qu'il n'est plus soutenu pour son logement. Les aides attribuées par la caisse d'allocations familiales (CAF) se poursuivent en effet dans les premières années de travail, sous certaines conditions.

Pendant leur scolarité, les étudiants bénéficient majoritairement (à 80%) de l’allocation de logement à caractère social (ALS). Les deux autres aides de la CAF sont l’aide personnalisée au logement (APL, pour les logements conventionnés) et l’allocation de logement à caractère familial (ALF). «Les aides sont calculées en fonction de la zone géographique du logement, qui sont au nombre de trois: Paris et sa région, les grandes villes et les autres agglomérations du territoire, la composition du foyer et les revenus à l’année n-2, donc ceux de 2014», rappelle Mariette Daval, responsable adjointe au département insertion et cadre de vie à la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf).

Capture zones
Capture zones

 

 

 

 

 

 

 

Détail du zonage relatif aux allocations logement. Source : Ministère du Logement et de l'Habitat Durable

Lorsqu’un jeune prend un premier emploi, il doit en informer sa Caf. «Si le jeune percevait déjà des aides en tant qu’étudiant, il devrait continuer à en bénéficier jusqu’à la fin de l’année civile», souligne Martine Cencig, chargée de mission ressources et simplification à la CNAF. Tout autre changement de situation, par exemple la mise en couple avec une personne touchant elle aussi des revenus, doit être déclarée car elle est susceptible de changer la donne.

>>> Retrouvez l'ensemble de notre dossier Immobilier

Un jeune actif peut aussi solliciter pour la première fois une aide au logement, même s’il n’en avait pas lorsqu’il était étudiant. Le calcul dépendra notamment de son âge. «L’aide sera calculée selon plusieurs critères: l’âge, plus ou moins de 25 ans, les revenus de l’année de référence, donc 2014, et la rémunération actuelle. La personne de moins de 25 ans qui touche un salaire faible aura probablement des droits. Celle de plus de 25 ans fera l’objet d’un calcul spécifique sur la base de sa rémunération actuelle», explique Martine Cencig.

Le site caf.fr permet de simuler rapidement le montant de ses aides au logement, de s’inscrire et de suivre son dossier.