Les points à vérifier avant d'acheter un logement

pratique Avant de concrétiser l'achat, le futur propriétaire doit passer en revue de nombreux aspects

Coralie Donas

— 

Lors de la visite d’un bien immobilier, il ne faut pas hésiter à tout vérifier pour éviter les mauvaises surprises.
Lors de la visite d’un bien immobilier, il ne faut pas hésiter à tout vérifier pour éviter les mauvaises surprises. — S. Pouzet/20 Minutes

Pour être un propriétaire heureux, il ne faut pas hésiter à prendre son temps avant d’acheter. «Visitez à plusieurs moments de la journée pour vérifier qu’il n’y a pas de troubles du voisinage ou d’autres nuisances. Renseignez-vous sur d’éventuels projets de construction à venir», recommande Eric Allouche, directeur exécutif des agences immobilières Era France.

Dans l’ancien, il faut s’intéresser au type et à l’année de construction, regarder les portes, les fenêtres, la toiture, repérer les fissures... Un professionnel peut amener un avis complémentaire en cas de doute.

Bien lire les documents

Les diagnostics obligatoires pour la vente permettent au futur propriétaire de connaître l’état de l’électricité, du plomb,des risques naturels, etc. «Il est courant que le réseau électrique ne soit pas aux dernières normes car elles évoluent vite, cela ne remet pas l’achat en question», souligne Richard Tzipine, directeur général de l’agence immobilière Barnes.

La loi Alur de mars 2014 a renforcé l’information des acquéreurs d’un logement en copropriété. Le règlement, le descriptif, l’état financier et les trois derniers procès-verbaux des assemblées générales doivent être annexés au compromis de vente. «Ces documents sont nombreux et volumineux, il ne faut pas attendre la veille de la signature de la vente pour les lire», prévient Alberto Rodriguez, juriste à l’association Consommation logement cadre de vie de Paris.

«Je conseille de demander aussi la copie des décomptes des charges pour connaître le montant exact se rapportant au bien qui sera acheté», reprend le juriste. Et attention aux impayés: s’ils représentent un quart du budget prévisionnel, la copropriété fait face à un réel problème.

Vérifier les plans dans le neuf

Le candidat à l’achat d’une maison individuelle reçoit moins d’informations. «Il doit éplucher le titre de propriété pour vérifier d’éventuels droits de passage sur son terrain, les bornages avec les propriétés voisines», recommande Jacky Chapelot, président adjoint de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim).

Enfin l’achat dans le neuf est plutôt bien encadré, mais attention quand même aux surprises. «Il faut savoir lire les plans, sinon l’acquéreur risque de découvrir au terme de la construction un logement qui ne correspond pas à ce qu’il attendait», prévient Pascal Hofstein, architecte à Paris et président de la Société française des architectes.