Pour acheter ou vendre, les agences immobilières toujours incontournables ?

PODCAST Dans ce troisième épisode de L'Etat des lieux, nous nous penchons sur le rôle des agences immobilières alors que les particuliers ont de plus en plus de services et d'informations à leur disposition

Romain Gouloumès

— 

Le métier d'agent immobilier s'est réinventé avec la crise du covid-19.
Le métier d'agent immobilier s'est réinventé avec la crise du covid-19. — Getty Images

« Dis Siri, Valider mon achat auprès d'Arthur Vallet. » Devenir propriétaire n'est pas encore aussi simple que faire ses courses en ligne, mais pas loin. En quelques clics, les particuliers peuvent désormais consulter des milliers d'annonces ou y déposer la leur, que ce soit sur des plateformes généralistes, où les internautes proposent à la vente aussi bien leurs jeans vintages que leur « T2  idéalement situé, spacieux et lumineux », ou sur des sites spécialisés. 

« 90% des recherches immobilières démarrent en ligne », reconnaît Yann Jéhanno, président du réseau Laforêt, au micro de Pauline Grisonni, dans le troisième épisode de notre podcast « L'état des lieux ». Et c'est peu dire que le confinement, qui aura vu la fermeture des agences immobilières au public, n'a pas manqué d'encourager les particuliers à chercher le logement de leurs rêves en ligne et à se passer d'un intermédiaire professionnel.

Face à la concurrence mais aussi aux nouveaux outils à la portée des vendeurs comme des acheteurs, quels arguments les agents immobiliers ont-ils à faire valoir? En premier, « la confiance», explique Yann Jéhanno. Un point capital quand la vente tourne en rond, qu'un différend oppose les deux parties ou lorsqu'il faut partager des informations très personnelles. La suite est à découvrir dans notre épisode. Bonne écoute!