Germinal, l'héritage

Cinq héroïnes inspirantes de l'histoire de France

PIONNIÈRES Aventurières, artistes ou scientifiques, ces femmes ont toutes contribué à bousculer les préjugés

Mathilde Sambardier
— 
Joséphine Baker (à droite) dans le film « La Sirène des tropiques ».
Joséphine Baker (à droite) dans le film « La Sirène des tropiques ». — Mary Evans Picture / Sipa

Les plus belles pages de l'histoire de France ont pu s'écrire grâce à de grands hommes, mais aussi grâce à de grandes femmes, comme le souligne l'historienne Hélène de Champchesnel dans son livre 100 Héroïnes de l'histoire de France. Des figures féminines dont le courage peut aujourd'hui encore nous inspirer.

Joséphine Baker, la résistante 

Qui aurait cru qu'une Afro-Américaine issue d'une famille pauvre du Missouri rejoindrait un jour le Panthéon ? D'abord danseuse de music-hall, Joséphine Baker choisit de s'engager dans la résistance et travaille pour les services secrets français. « Un choix fort puisqu'elle n'est pas Française de naissance », souligne Hélène de Champchesnel. Mère adoptive de douze enfants, elle aura suivi ses valeurs dans sa vie privée.

Jeanne Barret, l'aventurière intrépide

Elle est la première femme à réaliser un tour du monde. Au départ gouvernante née en 1740, Jeanne Barret a su « forcer son destin », d'après l'historienne. Employée au service d'un médecin, elle apprend auprès de lui la botanique. Déguisée en homme, elle accompagne ensuite en mission le navigateur Bougainville. Cette supercherie lui permettra de contribuer à la découverte de très nombreuses espèces de plantes. 

Maria Montessori, la pédagogue avant-garde

Quel est le point commun entre Anne Frank et le fondateur d'Amazon ? Tous deux ont fréquenté une école Montessori. Issue d'une famille italienne de la fin du XIXe siècle, Maria Montessori est devenue l'une des premières femmes médecins de la péninsule. Elle met au point une pédagogie « qui considère avant tout les enfants comme de vraies personnes », selon Hélène de Champchesnel. Révolutionnaire à l'époque. Ses écoles ont aujourd'hui essaimé dans le monde entier.

Jeanne Chauvin, la pionnière en robe

Si on compte aujourd'hui plus de femmes avocates que d'hommes, c'est en partie grâce à cette « ouvreuse de portes » comme la surnomme Hélène de Champchesnel. Brillante étudiante, Jeanne Chauvin se fait d'abord remarquer en soutenant une thèse sur « l’étude historique des professions accessibles aux femmes ». Le sujet fait scandale à l'époque et la salle de soutenance doit refuser de trop nombreux curieux. En 1901, Jeanne Chauvin devient la première femme à plaider en France. 

Charlotte Corday, la révolutionnaire qui a tué Marat

Lamartine la surnommait « l'ange de l'assassinat ». Charlotte Corday est considérée comme la femme la plus connue de la Révolution française après avoir poignardé Marat, révolutionnaire dont la violence l'écœurait. Elle-même proche des Girondins, elle se justifie dans une lettre à son père lue lors de son procès où elle impressionne par son courage. Elle finit guillotinée à 24 ans.