Quel sport pratiquer pour rester jeune?

Rédaction 20 Minutes

— 

Le rugby reste un sport particulièrement éprouvant pour le corps. Prudence et modération sont de mise.
Le rugby reste un sport particulièrement éprouvant pour le corps. Prudence et modération sont de mise. — IMGA

Sport - Marche, vélo, natation... les possibilités pour garder un corps au top de sa forme sont multiples.

Le XXIe siècle sera-t-il celui des centenaires? En France, l'espérance de vie ne cesse de croître d'année en année. Selon l'Insee, en 2014, elle atteint 85 ans pour les femmes et 78,7 pour les hommes.

Dans un monde où l'on vit de plus en plus longtemps, la question de la forme physique est plus que jamais d'actualité. Une équipe de chercheurs allemands a d'ailleurs démontré, en 2010, que la pratique d'une activité sportive régulière permettrait de freiner le vieillissement cellulaire. En d'autres termes, de «rester jeune» plus longtemps.

«Faire du sport intelligemment»

«On peut tout à fait pratiquer une même discipline à cinquante ans qu'à vingt», assure Xavier Bigard, président de la Société française de médecine, de l'exercice et du sport. «Aucune n'est déconseillée tant qu'on la pratique intelligemment, renchérit Romain Lala-Bouali, coach sportif. Les activités varient selon les aptitudes physiques et l'état de forme de chacun.»

Les professionnels plébiscitent en premier lieu la natation, la randonnée et le cyclisme. «Ces activités sollicitent notre cœur, nos poumons et l'ensemble musculaire sans traumatiser nos articulations. Elles permettent de sécréter des hormones qui agissent sur le vieillissement de notre corps», observe le coach.

 Ne pas négliger la musculation

D'autres activités physiques sont bénéfiques pour la jeunesse du corps. «Renforcer sa musculature est indispensable», explique Xavier Bigard. Pour le faire en douceur, «le pilates, le yoga ou le tai-chi-chuan sont idéaux. Ils nous font beaucoup travailler tout en étant très doux», explique Patricia Riveccio, auteur de 1500 conseils pour rester jeune toute sa vie.

Le sport permet bien sûr de sculpter son corps, de tonifier ses muscles et d'être en bonne santé, mais il peut aussi prévenir certains désagréments liés à l'âge. «Il faut toujours anticiper ce qu'il va se passer. Grâce au sport, toutes les pathologies peuvent être appréhendées», assure Xavier Bigard. «Il peut prévenir le diabète, les problèmes cardiaques, les faiblesses et raideurs musculaires, les complications articulaires ou les maux de dos», liste Romain Lala-Bouali.

Eviter le marathon passé 50 ans

Si toutes les activités sportives sont en théorie accessibles, leur pratique s'assortit de certaines précautions. Avant tout inscription en club ou fédération, un examen médical complet est obligatoire. «Les courses sur route trop longues, comme le marathon, sont déconseillées après 50 ans, prévient Xavier Bigard. Le plus important reste quand même d'y prendre du plaisir, il ne faut jamais se forcer.»

Lou Ducreux

>>>Retrouvez tout notre dossier consacré aux European masters games et au sport à tous les âges