Le sport, arme contre le vieillissement

Marianne Clonta

— 

En plus de la tonicité musculaire et du maintien d’un bon niveau cardiovasculaire le sport est un bon moyen de créer du lien social.
En plus de la tonicité musculaire et du maintien d’un bon niveau cardiovasculaire le sport est un bon moyen de créer du lien social. — F. Marigaux

POLITIQUE – Vieillir mieux et en meilleure santé, mais aussi lutter contre l’exclusion et la solitude sont les enjeux qui encouragent la pratique sportive chez les Français, seniors d'aujourd'hui ou de demain.

«C’est inacceptable.» Les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne mettent pas en joie Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat  français aux sports. Selon ses estimations, l’inactivité physique est le quatrième facteur de risque de mortalité. Parmi les plus touchés, la population âgée. Un problème d’Etat quand, d’après les projections d’Eurostat, un tiers des Français auront plus de 65 ans en 2060.

Pour Thierry Braillard, l’enjeu est autant sociétal qu’économique: «A mon sens, les dépenses en santé ne sont pas un coût, mais un investissement. Une étude réalisée pour le compte du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), estime que le développement de la pratique sportive permettrait une économie de 5 milliards d’euros à moyen et long terme sur les coûts de traitement des maladies chroniques.»

«Le maintien d'une bonne condition physique»

Le message du gouvernement est donc de faire du sport aujourd’hui pour mieux vivre demain. «Chez les seniors, la pratique sportive régulière ne vise pas les performances, mais le maintien d’une bonne condition physique, confirme Jacques Manic, médecin du sport. Elle contribue à la tonicité musculaire, à la souplesse articulaire, ou encore au maintien d’un bon niveau cardiovasculaire.»

Françoise Sauvageot, présidente de la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV), poursuit : « Dans les salles de sport, on peut trouver des structures spécifiques aux seniors. L’important est de les développer encore plus. L’encadrement à partir de 55-60 ans pourrait se faire grâce au concept de “sport sur ordonnance” par exemple. »

Lutter contre l’isolement

Encouragé pour ses qualités médicales, le sport est également plébiscité pour ses valeurs sociales. « L’importance d’une activité physique tient au maintien d’un lien social chez les seniors. Celui-ci était d’ailleurs notifié dans nos statuts dès la création de notre collectif », précise Maria Pirotais, présidente de l’association sportive Grappa75. Pas de miracle, pour lutter contre le vieillissement et l’isolement, il faut se bouger.

>>>Retrouvez tout notre dossier consacré aux European masters games et au sport à tous les âges