«Sharing Lille»: pour une économie collaborative locale

Rendez-vous Le premier événement dédié à l’économie collaborative à l’échelle des territoires a lieu cette semaine à Lille…

Juliette Bonneau

— 

Le collectif OuiShare lors du OuiShare Fest 2015.
Le collectif OuiShare lors du OuiShare Fest 2015. — OuiShare

Et si l’avenir de l’économie collaborative était dans nos régions, dans nos villes, dans nos quartiers? A l’heure où la question de l’ubérisation et du contrôle des plateformes telles que Uber ou Airbnb monopolise les débats, le think tank OuiShare ambitionne de faire prendre un virage local au concept d’économie collaborative. Conçue comme une journée «d’état des lieux» et «d’anticipation», le Sharing Lille propose aux professionnels et aux citoyens de penser ensemble les territoires collaboratifs de demain.

Pour l’essor de «sharing cities»

Organisé sur le site d’Euratechnologie en partenariat avec Transdev, le Sharing Lille réunira jeudi 21 avril entrepreneurs, pouvoirs publics, innovateurs, activistes et citoyens autour de la proposition numéro 18 du rapport du député Pascal Terrasse sur l’économie collaborative:

«En lien étroit avec les collectivités territoriales, les pouvoirs publics pourraient soutenir, dans le cadre d’appels à projets, des expérimentations innovantes d’économie collaborative sur les territoires.»

Tout au long de la journée, cinq thématiques seront abordées et illustrées par des «îlots» au sein de l’atrium d’Euratechnologies: «co-construire la ville», «travailler et produire autrement», «libérer les données publiques», «optimiser le temps et l’espace» et «société collaborative».

«Ça fonctionnera un peu comme une exposition avec des textes, des photos. L’objectif c’est de créer du dialogue et de parler d’égal à égal», explique Marc-Arthur Gauthey, organisateur de l’événement et co-fondateur de OuiShare.

Répondre à des problématiques locales concrètes

En plus des conférences, six ateliers seront également ouverts au public sur inscription. Parmi eux, «imaginer une ville collaborative, le cas de Lille». Lors de cet atelier, chapeauté par un modérateur, les participants pourront proposer des idées d’actions concrètes mais aussi découvrir les pratiques collaboratives déjà mises en place dans la région Nord-Pas-de-Calais.

Les plateformes locales cmabulle (site de covoiturage pour amener les enfants à l’école), Jean Bouteille, Bulb in Town, ou l’espace de coworking mutualab seront notamment présents. Une façon de donner à ces initiatives «un coup d’accélérateur».

Non, l’économie collaborative ce n’est pas que Uber ou Airbnb

Pour le Marc-Arthur Gauthey, il est désormais l’heure de «politiser» l’économie collaborative «dans le bon sens du terme». «On ne peut plus mener des politiques publiques de manière centralisée comme avant. […] Les donneurs d’ordre doivent aussi se nourrir des bonnes idées qui émergent des citoyens ou des entrepreneurs», précise-t-il.

Penser la transition écologique, replacer le citoyen et l’innovation au cœur de la vie publique, partager les valeurs mais aussi le savoir, autant de chantiers que OuiShare souhaite mettre en mouvement  à Lille, un lieu qui n’a pas été choisi au hasard. «L’exemple de Lille est intéressant. C’est une ville paradoxe, en transition économique, avec un taux de chômage supérieur à la moyenne et une capitale, Lille, qui capte l’essentiel des flux économiques», explique Marc-Arthur Gauthey.

Comment y participer?

Le Sharing Lille se tient de 9h à 18h (dernière conférence) sur le site d’Euratechnologie. L’entrée est gratuite mais l’inscription obligatoire sur le site du Sharing Lille.  Pour les amateurs de gastronomie (locale), la grande table du Sharing Lille, organisé par la Ruche qui dit Oui, Pepeat et Jean Bouteille est en revanche déjà complète…