Comment l'eau devient-elle potable?

Rédaction 20 Minutes

— 

Pour pouvoir être bue au robinet, l'eau est purifiée et désinfectée.
Pour pouvoir être bue au robinet, l'eau est purifiée et désinfectée. — MARY EVANS/SIPA

CIRCUIT- En France, 99% de la population est desservie par un réseau d’eau potable, dont la production chemine par plusieurs étapes.

Trouver de l’eau potable dans la nature, c’est exceptionnel. «Même nos habitants n’ont pas d’eau minérale qui coule dans leur robinet», sourit-on à la mairie d’Evian-les-Bains.

Avant d’être stockée pour pouvoir couler à la demande au robinet, l’eau, puisée dans des ressources naturelles, subit plusieurs traitements afin d’être conforme aux normes de santé publique.

Du captage au stockage

«L’eau utilisée pour produire de l'eau potable provient à 66% d’une nappe souterraine et à 34% de fleuves, rivières et lacs», explique Marillys Macé, directrice du Centre d’information sur l’eau (CIEAU). Si les eaux souterraines sont privilégiées, c’est parce qu’elles sont moins polluées que les autres ressources, dites «superficielles».

Frédéric Blanchet, en charge des missions réglementation et expertise transverse au secrétariat général de Veolia, explique pourquoi: «L’eau souterraine est bien meilleure car elle a bénéficié d’un premier travail naturel de traitement dans le sol.»

Pour extraire cette eau non potable – dite «eau brute» puisque prélevée dans la ressource - plusieurs opérations se mettent en marche. L'eau est d'abord pompée par les installations de captage . «33.500 points de captage en France fournissent 19 millions de mètres cube d’eau potable par jour», affirme Marillys Macé.

Puis différentes étapes plus ou moins complexes participent, dans une usine, au traitement de l’eau pour la rendre potable, avant son stockage dans des réservoirs, principalement des châteaux d’eau.

Un traitement naturel

Traiter l’eau ne veut pas dire y introduire des tas de produits chimiques. Marillys Macé le confirme: «La plupart des traitements imitent la nature.Par exemple, en début de traitement on procède à des filtrations sur des tamis de plus en plus petits pour retirer brindilles, sable, ou encore graviers.»

Et Gilian Cadic, responsable du mastère gestion de l’eau à l’AgroParisTech, de préciser: «Les traitements les plus courants sont la filtration avec un rajout de produits à base d’aluminium et de fer afin d’aider à clarifier l’eau.»

Après que l'eau a été désinfectée, une petite quantité de chlore est ajoutée pour favoriser le transport dans les canalisations. D’ailleurs, certaines eaux n’ont besoin que d’être désinfectées. «Il existe 15.300 unités de traitements de l’eau en France. Parmi elles, 13.000 usines, qui alimentent 52% de la population, concernent simplement la désinfection», affirme Frédéric Blanchet.

Entre son puisement à la source et le robinet, de nombreux contrôles sont réalisés sur l’eau. Selon la Direction générale de la santé, environ 12,5 millions d’analyses sont effectuées chaque année en France. Avec près de 70 normes européennes de qualité à respecter, l’eau est l’un des produits alimentaires les plus contrôlés.

Clémence Chopin

>>> Retrouvez l'ensemble de notre dossier sur l'eau du robinet