L’avenir du tatouage est dans l’entretien

Marion Buiatti

— 

Homme ou femme, il est primordial d'adopter une routine quotidienne quant au crémage du tatouage
Homme ou femme, il est primordial d'adopter une routine quotidienne quant au crémage du tatouage — M.BUIATTI

MONDIAL DU TATOUAGE - Se faire piquer, et après ? Il faut entretenir le dessin indélébile ancré dans votre peau. Cultures Urbaines vous livre les secrets du tatouage durable…

Ca y est, vous avez sauté le pas. Vous faites partie de la grande famille des tatoués. Bravo. Quand vous êtes sorti du studio, on vous a sûrement recommandé de filer à la pharmacie la plus proche pour vous procurer du Bepanthen ou du Cicatryl. Deux pommades à appliquer sur votre peau endolorie pendant quelques jours après le passage à l’acte. Mais la période de cicatrisation terminée, le crémage quotidien est vite oublié…

Mettre en place un rituel

« Le tatouage s’altère avec le temps, la pollution, le soleil et ses rayons U.V, la mer… Il faut anticiper l’agression », explique Thomas de Derm-Ink. La marque made in France, approuvée par Tin-tin, est la première griffe cosmétique exclusivement dédiée aux peaux tatouées. Imaginée par trois « encrés », elle promeut l’importance de l’entretien post tatouage.

« L’encre entre dans le derme, elle est soumise aux mêmes agressions que la peau, au vieillissement aussi. Avec le temps, il y a une perte de chromie. Souvent les noirs deviennent verts à cause de l’oxyde de fer… Le soleil est la principale source d’embêtement à cause de l’oxydation qu’il provoque », précise Morgan, co-créateur de Derm-Ink. Il est donc primordial de prendre de bonnes habitudes.

Les 3 commandements du tatoué

1. Nettoyer ton dessin avec un gel au PH neutre, tu feras.
2. L’hydrater au moins une fois par jour, tu n’oublieras pas.
3. Le protéger du soleil, tu veilleras.

Si l’on respecte ces quelques règles très simples, le tatouage aura moins tendance à « flouter » et conservera le pep’s de ses couleurs. Comme dirait Mc Solaar : les temps changent… Mais si vous vous êtes créé un souvenir indélébile, c’est peut-être pour figer un moment, une émotion, une pensée que vous aimeriez conserver intact, non ?

MARION BUIATTI