La simplissime recette de gâteau rose au yaourt à faire avec ses enfants selon Olivier Chaput

GOÛT Quoi de mieux qu’un bon gâteau au yaourt pour mettre la main à la pâte dès le plus jeune âge?

Petunia James

— 

Olivier Chaput n'a pas pu résister à l'appétissante couleur du gâteau.
Olivier Chaput n'a pas pu résister à l'appétissante couleur du gâteau. — P. James/20 Minutes

«Ce qu’il y a de plus noble dans mon métier, c’est de s’occuper des jeunes générations», commence d’emblée Olivier Chaput. Le chef, notamment connu pour ses émissions culinaires sur Gulli, sait comment s’y prendre avec les plus petits. Auteur du manuel de recettes «Je cuisine comme un grand» (éditions Eyrolles Jeunesse) adapté aux enfants de 3 à 7 ans, il a personnalisé pour nous son gâteau au yaourt… Une agréable façon de voir la vie en rose.

Avant toute chose, «le mieux, c’est de mettre une toile cirée sur la table.» Car un enfant en cuisine, c’est un peu comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Alors pour les «impliquer au maximum, ne les laissez pas spectateurs et apprenez-leur les textures», mieux vaut sécuriser le périmètre. Ensuite sortez les ingrédients, armez-vous de patience et laissez agir le Ratatouille qui sommeille en votre bambin.

Les Ingrédients

1 pot de yaourt brassé (125g)

2 œufs

1 pot de sirop de grenadine

3 pots de farine

1 demi-pot d’huile de tournesol ou de colza

1 sachet de levure chimique

On passe à l’action

Pâtisser c’est pas sorcier: on vide le yaourt dans un saladier en prenant soin de conserver le pot. Ce dernier va servir à doser la farine, puis la grenadine à mettre dans le récipient. Ajoutez ensuite les œufs avant de mélanger à l’aide d’un fouet une première fois. Versez la levure, puis l’huile (dosée avec le pot de yaourt) et battez à nouveau. Voilà, c’est tout.

Et pour suivre la «leçon numéro 3: créer avec audace» inscrite sur la veste d’Olivier Chaput, pourquoi ne pas personnaliser ce gâteau? Pour cela, n’hésitez pas à ajouter des fruits frais tels des framboises, des fraises, des groseilles voire de la grenade selon la saison. «Ou des éclats de pralines roses!», ajoute l’expert.

Pour la forme, vous avez le choix: «c’est un gâteau que l’on peut réaliser dans un moule à manquer, des moules à muffins, dans des caissettes en papier ou un moule à cake!», explique-t-il. Il suffit de beurrer le(s) moule(s) puis d’y placer l’appareil en s’aidant d’une maryse pour racler le saladier. Pour être sûr que le gâteau ne brunisse pas à la cuisson et soit aussi rose à l’extérieur qu’à l’intérieur enfournez-le à 120°C (thermostat 4) pendant 1h à 1h15. Si vous êtes pressé, il suffira d’un passage de 30 minutes à 180°C (thermostat 6).

>>>Retrouvez la suite de notre dossier « Pimpez vos desserts »

Very Good Moment - Francine - Cuisinez en couleur