LA RÉUNION - Le projet de serres peu consommatrices d'électricité a été retenu pour le Challenge Climat, concours sur l’innovation face au dérèglement climatique organisé par l’Agence française de développement (AFD) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad).

Avec un besoin toujours plus grand en électricité (dont la consommation a doublé en quinze ans), l’île de La Réunion s’active depuis plusieurs années à assurer son autonomie énergétique grâce à des énergies renouvelables.

L’entreprise Akuo Energy, en partenariat avec l’AFD, a ainsi mis en œuvre plusieurs serres photovoltaïques qui permettent d’allier les politiques énergétiques et agricoles.«Le climat de La Réunion permet largement de chauffer une serre sans apport électrique», explique François Parmantier, directeur adjoint de l’outre-mer à l’AFD.

Le développement durable respecté

«Le but est d’avoir une toiture photovoltaïque qui permet de faire de la culture, en l’occurrence du maraîchage, et de produire et stocker de l’électricité. Cette énergie peut ensuite être livrée sur le réseau EDF de façon continue et stable, y compris quand il n’y a pas de soleil.»

Par ailleurs, le projet Bardzour réussit à couvrir les trois dimensions du développement durable (environnementale, sociale et économique). Il est implanté dans une enceinte carcérale, et permet, en plus, de former des détenus et de les aider à se réinsérer et à trouver du travail. De quoi donner vie à une réussite énergétique, agricole et sociale.

>>> Retrouvez l'ensemble de notre dossier sur les enjeux climatiques