L’Outre-mer reforme et renouvelle la biodiversité

Vote Choisissez le projet de l'Agence française de développement (AFD) qui vous intéresse...

Anne-Marie Enescu

— 

La Commission de l'océan indien (COI) met en œuvre une politique de coopération régionale qui comprend un système d'alerte face aux catastrophes naturelles. Ici la Piroi à La Réunion.
La Commission de l'océan indien (COI) met en œuvre une politique de coopération régionale qui comprend un système d'alerte face aux catastrophes naturelles. Ici la Piroi à La Réunion. — AFD

A l’occasion de la COP21, «20 Minutes» et l’Agence française de développement (AFD) vous proposent de choisir un de ces quatre projets en Outremer que vous souhaitez voir mis à l’honneur dans notre cahier «Climat» du 3 décembre.

Institution financière, l'AFD est au cœur du dispositif français de l'aide publique en faveur des pays en développement et de l'Outre-mer. Son objectif est de promouvoir des trajectoires de développement durables d’un point de vue économique, social et environnemental.

Guadeloupe: réduire la pollution et développer une plateforme de traitement de déchets

Ce projet c’est quoi? La réhabilitation de la décharge à ciel ouvert de la Gabarre va concerner 120.000 t de déchets par an avec une unité de tri, une autre permettant de compostage, et enfin, une unité énergétique pour les déchets combustibles.

Ce projet pourquoi? L'île compte encore de nombreuses décharges à ciel ouvert qui dégradent l'environnement et ne correspondent plus aux normes légales.

Ce projet pour qui? Le programme de l'AFD a pour but de préserver le territoire de l'île tout en renforçant son indépendance énergétique. Et les nuisances des riverains s'en trouveront réduites significativement.

La Réunion: construire des serres photovoltaïques et développer l’économie de l’île

Ce projet c’est quoi? En partenariat avec l'AFD, Akuo Energy a développé à la Réunion le concept d'agrinergie via une centrale de serres agricoles, équipées de panneaux photovoltaïques qui augmentent le rendement tout en produisant de l'électricité.

Ce projet pourquoi? La Réunion est engagée depuis longtemps dans une politique de développement durable et renouvelable. Les besoins énergétiques d’l’île ont doublé en quinze ans et la Réunion est devenue la région française qui a le plus d’installations photovoltaïques  raccordées au réseau…

Ce projet pour qui? Cette synergie permet le maintien sur place de l'emploi et une plus grande modernisation de l'île, grâce à une politique de développement durable. Le projet va également permettre de développer la filière agricole et les communes impactées par le projet.

La Réunion et Mayotte: consolider la plateforme d’intervention et améliorer la résilience

Ce projet c’est quoi? Développement, via la Croix-Rouge française et l'AFD, du programme Piroi — plateforme d’intervention régionale pour l’Océan indien — avec pour objectif d’améliorer sa réactivité et l’efficacité des réponses lors des interventions dans les zones sinistrées.

Ce projet pourquoi? Les îles de l’Océan indien sont exposées à beaucoup d'aléas climatiques, à l’origine de nombreux sinistres et accidents humains.

Ce projet pour qui? Diminuer, au niveau de la population, les conséquences des catastrophes subies, améliorer la qualité des aides matérielles, renforcer les capacités locales et la rapidité d’intervention dans la zone.

Nouvelle-Calédonie et Polynésie française: préserver les écosystèmes et les rendre moins vulnérables

Ce projet c’est quoi? Le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et l’AFD participent à la mise en œuvre du projet Resccue: protection des écosystèmes terrestres, côtiers et marins des petits Etats et territoires insulaires du Pacifique.

Ce projet pourquoi? Toutes les îles du Pacifiques dépendent énormément de leurs écosystèmes terrestres et marins. Or c’est de là qu’ils tirent leurs ressources  économiques et vivrières.

Ce projet pour qui? Le programme est destiné à préserver, s’adapter et restaurer les écosystèmes côtiers du Pacifique, ainsi qu’à dynamiser les activités dépendant de cette biodiversité.