Picto travel, la start-up recense les lieux accessibles aux personnes en situation de handicap

CONCOURS Picto travel fait partie des 10 start-up retenues pour le challenge 20 Minutes…

Lucie Bras

— 

46.000 lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite sont répertoriés sur leur site
46.000 lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite sont répertoriés sur leur site — Capture d'écran/Pictotravel

En préparant vos vacances, vous avez eu un coup de cœur sur cet hôtel. Mais est-il accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR)? Et l’arrêt de métro qui y mène? Et le cabinet de médecin d’à côté?

Réponse sur Picto travel, une plateforme qui recense les lieux adaptés aux PMR sur une carte. Le site, sélectionné avec 10 autres start-up pour le 2e tour de notre challenge, fonctionne comme un moteur de recherche classique: on y entre une adresse ou une ville et la carte des lieux s’affichent.

>>> Retrouvez l'ensemble des articles sur les start-up sélectionnées pour notre challenge

Les résultats sont triés en fonction de familles: malentendant, sourd, malvoyant, aveugle, handicap psychique, handicap moteur, senior et femme enceinte. En légende, chaque catégorie est désignée par un pictogramme.

Rendre leur vie quotidienne plus facile

«On évalue les  équipements. Cela peut aller des places de parking aux boucles magnétiques pour les malentendants, en passant par l’acceptation des chiens d’aveugle», explique Justin Marquant, co-fondateur de Picto travel.

Transports, restaurants, activités ou commerces, les résultats recouvrent un panorama large des services de la vie quotidienne. En tout, 46.000 lieux sont inscrits dans la base de données. «On voulait mettre en valeur les établissements qui ont fait des travaux pour se mettre aux normes, et ceux qui ont fait des efforts pour accueillir tout le monde», insiste Justin Marquant.

Les informations sont renseignées par plusieurs acteurs: des entreprises de mise aux normes, les utilisateurs eux-mêmes, et par les fichiers des Adap (Agendas d’accessibilité programmée) fournis par l’Etat. Au total, trois ans ont été nécessaires pour faire aboutir le site, fréquenté par 10.000 visiteurs chaque mois.

____________________________________________________________________________

En savoir plus sur Picto travel         

Justin Marquant, 30 ans, et ses collègues sont 8 à travailler pour la start-up lilloise. L’idée naît d’une rencontre avec un ami éducateur spécialisé. «Il nous racontait les difficultés qu’il rencontrait pour emmener en vacances son groupe de personnes handicapées», se souvient Justin. Alors ils se lancent dans cette plateforme (et bientôt une application) qui se veut «un Trip advisor des personnes à mobilité réduite», soutenus par des associations et des entreprises.

C’est d’ailleurs elles qui financent le site, qui leur permet de mettre en avant leurs avancées en matière d’accessibilité. Et pour vérifier les informations transmises, c’est AlterEos, une entreprise qui emploie 80% de personnes handicapées, qui s’en charge. Un engagement de plus pour Picto travel.

  • Pour quel(s) projet(s) allez-vous voter ?