Avec Immodvisor, on peut enfin noter les pros de l’immobiler

CONCOURS Immodvisor fait partie des dix start-up retenues par le challenge 20 Minutes - Soon Soon Soon

Laurent Bainier
— 
Immodvisor permet d'évaluer toute la filière immobilière
Immodvisor permet d'évaluer toute la filière immobilière —

Sur le Net, on peut consulter des milliers d’avis avant de choisir sa boulangerie ou son siège d’avion. Mais quand il s’agit de réaliser l’investissement d’une vie, acheter son logement, on ne trouve curieusement pas grand-chose. Ou plutôt, on ne trouvait pas grand-chose. Immodvisor, l’une des dix start-up sélectionnées pour notre grand challenge 2015, vient en effet combler ce manque.

Si d’autres acteurs comme Top Agences permettaient déjà de donner son avis et de consulter celui des autres sur une agence immobilière, Immodvisor propose pour sa part une évaluation de toute la filière, du maçon au décorateur intérieur en passant par le syndic ou le pisciniste.

Un catalogue immense

En tout, ce sont déjà 120.000 professionnels, répartis en une quarantaine de métiers, qui ont fait l’objet d’une première évaluation. Un chiffre toujours en forte croissance.

«Si les internautes ne trouvent pas le pro qu’ils veulent évaluer dans notre catalogue, ils créent sa fiche très facilement, explique Margot Ramé, chargée de communication d’Immodvisor. C’est comme ça qu’on découvre les nouveaux besoins. On a par exemple lancé la catégorie Home Staging parce que beaucoup de nouveaux professionnels de ce type étaient référencés par notre communauté.»

Des commentaires certifiés

Si Jean-Philippe Emeriau, le fondateur, a choisi un nom hommage à TripAdvisor pour sa start-up, il a également tiré profit de l’expérience du géant américain du commentaire touristique pour bâtir une offre crédible. Pour éviter d’être envahi par les faux commentaires téléguidés par les professionnels référencés, Condamnation TripAdvisor, il a tout misé sur la transparence.

«Nous respectons en tout point la norme Afnor, ce qui garantit la qualité de nos commentaires, détaille Margot Ramé. En cas de doute, nous demandons une preuve d’achat de la part de l’internaute qui a posté le commentaire.»

Quant aux professionnels, ils peuvent répondre aux avis des consommateurs sur la plateforme, soit directement, soit via les outils de gestion de la relation clients commercialisés par Immodvisor.«Quand on dépose un avis sur un site, ce n’est pas pour se plaindre, c’est pour avoir une réponse, estime Margot Ramé. L’erreur est humaine. Notre but, c’est de recréer le dialogue.» A vous d’exprimer votre avis sur Immodvisor en votant pour notre concours ci-dessous.


Pour en savoir un peu plus sur l'origine d'Immodvisor:

C’est après avoir travaillé plusieurs années chez un promoteur immobilier que Jean-Philippe Emeriau a eu l’idée de lancer Immodvisor. Le site, officiellement ouvert depuis juin 2014, est une réponse à la fois aux reproches récurrents des Français sur le manque de transparence du secteur immobilier et à l’envie, cultivée par le web 2.0, qu’ont les internautes de donner leur avis sur ce qui les entoure. «Si tout le monde se met à partager son expérience, l’immobilier va changer de visage», assure Margot Ramé. Les professionnels, qui manquent d’une plateforme référente pour gérer les relations avec leurs clients, ont réservé un bon accueil à la start-up. L’équipe de 5 personnes, installée à Nantes, travaille à présent à améliorer encore le catalogue (notamment en prenant mieux en compte les DOM-TOM) et réfléchirait à une application pour mobile encore top-secrète. D’ici là, vous pouvez les retrouver sur leur site web, Immodvisor.




 <ul id="questions"><li>Pour quel(s) projet(s) allez-vous voter ?</li> </ul><p></p>