Beau comme un camion bien rempli

CHARGEMENT Un pro du déménagement nous explique comment placer au mieux ses cartons dans le camion...

Thierry Weber
— 
Charger un camion ce n'est pas comme une partie de Tétris, mais il vaut mieux essayer de placer des cartons sous des meubles pour gagner de l'espace.
Charger un camion ce n'est pas comme une partie de Tétris, mais il vaut mieux essayer de placer des cartons sous des meubles pour gagner de l'espace. — Superstock/Sipa

Quand on pense à déménager, on redoute surtout la machine à laver, probablement l’objet le plus effrontément lourd du logement standard. Le chargement dans le camion, on n’y pense qu’après coup. C’est une erreur. Remplir au mieux son camion de déménagement, ça s’envisage avant même de faire ses cartons.

On se retrousse les manches #cousinade #déménagement

Une publication partagée par Eva Paradis (@evaaparadis) le

La raison est simple. Pour Jérôme Brisseau, fondateur de L’officiel du déménagement, réseau de déménageurs, connaître le volume à transporter et donc celui du camion à louer est «primordial». Son astuce pour avoir «très grossièrement» une idée de l’espace nécessaire, «il suffit de diviser par deux votre superficie. Pour un trois pièces de 70m² environ, vous allez avoir besoin d’un peu plus d’une trentaine de mètres cubes», estime-t-il.

Du matériel adapté

Un bon chargement se prépare aussi par l’achat du matériel adéquat, à commencer par des couvertures, que Jérôme Brisseau trouve «indispensables». Il enjoint aussi à l’achat de «vrais cartons de déménagement», utiles car tous de la même taille. Et bien sûr, ne pas oublier des sangles pour bien arrimer le tout dans un camion «aux parois capitonnées».

>>>Retrouvez l'ensemble de notre dossier sur le déménagement

Et une fois face au véhicule alors? Pour le patron de L’officiel du déménagement, mieux vaut commencer par «les objets fragiles et plats, les vitrines…», à disposer contre les parois et à maintenir à l’aide des sangles. «Tout au fond du camion, faites une pile de cartons sur toute la hauteur», tant que l’arrière du véhicule est encore accessible, puis chargez les meubles les plus encombrants.

La vaisselle sous la table

Une fois encore, Jérôme Brisseau y va de son astuce, et suggère de «mélanger meubles et cartons dans les espaces morts de vos meubles». Il s’agit en prime d’une bonne façon de protéger les cartons fragiles, en les plaçant «sous un bureau ou sous une table». Le professionnel recommande aussi de «mettre un maximum de couvertures entre chaque meubles», mais de «ne jamais scotcher ni mettre du papier bulle entre des meubles en bois», ce qui risquerait de les abîmer.

En dernier lieu, le fondateur de L’officiel du déménagement conseille de finir par «les plantes vertes et les matelas, qui viennent juste avant la fermeture du véhicule», pour mieux stabiliser les marchandises. «C’est moins simpliste qu’un Tétris, les meubles ne s’imbriquent pas toujours», plaisante Jérôme Brisseau. Mais comme avec le célèbre jeu de construction, la moindre erreur au début coûtera sûrement cher à la fin.