Quelle est l'origine de la raclette ?

CUISINE Chaque semaine, découvrez une capsule de savoir issue des podcasts du Studio Biloba, à dévorer avec les yeux et les oreilles

Harry Lepont
— 
Du fromage fondu, des pommes de terre et de la charcuterie, vous tenez votre raclette !
Du fromage fondu, des pommes de terre et de la charcuterie, vous tenez votre raclette ! — margouillatphotos / Getty Images

C’est le rendez-vous du mercredi. Le studio de podcasts Biloba nous livre chaque semaine une capsule de savoir prête à lire ou écouter, pour vous aider à développer vos connaissances facilement. Retrouvez leurs différents formats   Culture G,  Science Infuse,  Mystères et Légendes,  Pépites d'Histoire sur toutes les applications d’écoute de podcasts. Et chaque mercredi dans votre quotidien 20 Minutes. Cette semaine, une question qui doit en empêcher plus d’un de dormir : d’où vient la raclette ?



Quelle est l’origine de la raclette ?

La passion de faire fondre son fromage ne date pas d’hier. Cette tradition culinaire serait née autour du XIIe siècle dans le canton suisse du Valais, les paysans y avaient l’habitude de placer leur fromage près du feu pour racler ensuite la partie supérieure fondue. Ils appelaient cela du fromage rôti ! Le mot « raclette » n’a fait son apparition que bien plus tard, au XIXe siècle, pour désigner le fromage au lait cru utilisé par les Valaisans : « le » raclette (au masculin). Il faudra attendre encore les années 1960-70 pour que cette pratique s’exporte, notamment sous l’impulsion de la marque RichesMonts qui l’associe aux sports d’hiver. On commence aussi alors à parler de « la » raclette (au féminin). Enfin, en 1978, l’invention de la machine raclette-grill par l’entreprise Tefal en fait définitivement un plat iconique de l’hiver. Miam !