Crash, incendie, extraction… Des simulations XXL avant les 24 Heures du Mans

SECURITE Notre journaliste a assisté à la journée de formation des commissaires de piste, doublée d’une mise en situation

Alexis Moreau

— 

Le drapeau bleu signifie à un concurrent qu'un autre, plus rapide car dans une catégorie supérieure, est en passe de le doubler.
Le drapeau bleu signifie à un concurrent qu'un autre, plus rapide car dans une catégorie supérieure, est en passe de le doubler. — Kamil Zihnioglu

Facilement reconnaissables à leur veste orange, ils sont chaque année plus de 1 400 commissaires de piste (ou de course) à être postés au bord du bitume brûlant du circuit des 24 Heures du Mans. Leur seul objectif : surveiller les voitures, de jour comme de nuit, heures après heures, minute après minute.

Venus de toute la planète, c’est à eux d’assurer la sécurité des pilotes et du public en cas d’accident. Pour en savoir un peu plus, nous avons passé une journée avec eux, au Mans, afin d’assister à une formation grandeur nature.