20 Minutes : Actualités et infos en direct
Le moustique tigre traqué en Rhône-Alpes

Le moustique tigre traqué en Rhône-Alpes

Santé L'ARS lance un appel à la vigilance pour limiter sa propagation
Le moustique tigre se reconnaît à ses rayures blanches sur fond noir.
Le moustique tigre se reconnaît à ses rayures blanches sur fond noir. -  F. Durand / Sipa
Elisa Riberry-Frisullo

Elisa Riberry-Frisullo

Les premiers signalements remontent à 2009 et ne concernaient alors que deux-trois cas isolés. Mais en quatre ans, le moustique Aedes Albopictus, plus connu sous le nom de moustique tigre, a progressivement investi la région Rhône-Alpes, où son arrivée s'est confirmée cet été dans tous les départements sauf la Loire.

L'eau, facteur de reproduction
« Cette année, nous avons eu une centaine de signalements de l'entente interdépartementale de démoustication qui a repéré des moustiques un peu partout, sur les pièges pondoirs », précise Marie-Agnès Chapgier, ingénieur sanitaire à l'Agence régionale de santé. L'insecte qui a débarqué en France via les habitacles de voitures et camions, est d'abord apparu sur les aires d'autoroutes puis dans les campagnes et en zones urbaines, comme dans l'agglomération lyonnaise. Aussi, l'ARS a lancé cette semaine un appel à la vigilance et rappelé les gestes quotidiens qui, combiné aux mesures de destruction, permettent de lutter contre son installation. « Si on limite au maximum ses gîtes potentiels, on peut éviter sa prolifération », assure l'ingénieur. Les moustiques tigres ayant besoin d'eau pour se reproduire, il est conseillé à la population d'enlever des jardins et terrasses les objets abandonnés pouvant se remplir en cas d'averses, de vider les vases une fois par semaine ou de remplir de sable les soucoupes des pots de fleurs. Dans un environnement favorable, la femelle peut pondre 200 œufs qui se transforment en moustiques en sept jours.

maladies

Le moustique tigre, reconnaissable à ses rayures blanches sur fond noir, pique le jour et peut transmettre des maladies comme la dengue ou le chinkungunya. Aucune transmission par piqûre n'a été enregistrée en Rhône-Alpes.